Alors que certains troisièmes épisodes ont d’ores et déjà été diffusés, il est l’heure de faire mon traditionnel post de présentation des animes que je vais suivre durant la saison de l’été, une saison que les mauvaises langues annonçaient vides et inintéressante (comme à chaque saison au final quand on les écoute) mais qui pour le moment s’en sort tout à fait honorablement. Cette saison est marquée à nouveau par l’empreinte du duo Netflix/Amazon qui en prenant cinq licences, porte mon total chez eux à six, ce qui ajouté à Sakura Quest et Symphogear AZX, porte à 8 le nombre de titres que je suis de manière non réglementaire.

 

Ballroom e Youkoso

Studio : Production IG

Diffuseur : Amazon

Support : Manga

Genre : Sport

Episodes vus: 1

Un de mes deux favoris à première vue pour le future titre de mon anime de saison, on a ici affaire à un anime sportif qui semble rassembler toutes les qualités pour briller : traiter d’un sujet plutôt inattendu et le faire avec une patte graphique et technique de grande qualité pour le moment. Il faut dire que si l’adaptation de ce titre arrive à s’inscrire dans la ligné du dernier titre de sport de chez IG (Haikyuu), il y a toutes les raisons d’être optimiste tant j’avais déjà trouvé ce dernier excellent.

Ici on suit Tatara Fujita, adolescent morne et sans passion qui va justement s’en découvrir une par le biais d’une rencontre inattendue avec Kaname Sengoku, danseur professionnel et coach dans un studio de danse local. Kaname va parvenir, en se montrant très insistant, à faire entrer le jeune dans son antre et lui faire découvrir la danse. A l’intérieur il croise la route d’une autre fille de son collège, Shizuku Hanaoka, qui fait déjà preuve d’une grande expertise pour ce qui concerne la danse. Au contact de ces deux personnes et surtout après avoir assisté à la performance magistrale de Kaname lors des derniers championnats de danse qu’il a remporté, Tatara va enfin se découvrir une passion et s’y lancer corps et âme.

Pronostic Hype : 5/5

Centaur no Nayami

Studio: Haoliners Animation League

Diffuseur : Crunchyroll

Support : Manga

Genre : Tranche de vie fantastique, comédie

Episodes vus: 1

Centaur no Nayami fait partie de ces titres sympathique et sans grande prétentions que j’aime bien ajouter à mon listing quand j’ai de la place de disponible. Le premier épisode m’a convaincu en adoptant un design plutôt joli et en se montrant amusant et drôle tout en évitant de tomber directement dans la facilité du fanservice qui caractérise trop souvent les titres basés sur des monster-girls.

Dans ce titre on suit le quotidien de Kimihara Himeno, un adolescente centaure qui fréquente l’école comme toutes les filles de son âge. Sauf que dans ce monde, les humains n’existent pas, à la place ses camarades sont des anges, démons et tout un tas de créatures fantastiques. On se retrouve donc devant un titre purement scolaire mais avec tout un tas de problématiques concrète un peu surprenante imposées par le casting un peu curieux du titre. Si vous aussi vous vous posez parfois des questions étranges sur le quotidien d’un centaure… ce titre aura peut-être la réponse même aux plus étranges et inattendues.

Pronostic Hype : 3/5

Fate/Apocrypha

Studio : A-1 Pictures

Diffuseur : Netflix

Support : Light Novel

Genre : Action, fantastique, magie, drame

Episodes vus: 2

Assurément un des poids lourds de la saison, même si à titre personnel je ne sais pas trop si je dois en attendre beaucoup car j’ai déjà plusieurs points qui me donnent envie de l’enfoncer.

Fate/Apocrypha s’inscrit dans la multiplication des univers qu’a engendré la série Fate/Stay Night originale, et qui se traduit notamment en anime par la présence de pas moins de quatre titres cette années (Fate/Grand Order, Fate/Apocrypha, Fate/Extella et Fate/Stay Night : Heaven’s Feel) avec à chaque fois un studio différent aux commandes. Apocrypha se déroule dans une version alternative à Stay Night, dans ce monde, le Saint Graal a mystérieusement disparu après la troisième Guerre du Graal. Après de très nombreuses années, la faction de Yggmillenia fait sécession de l’association des mages et clame être en possession du Graal. L’association envoie alors cinquante mages en mesure de rétorsion mais ils sont tous décimés par un mystérieux servant, le dernier d’entre eux parvient à activer un système du Graal qui autorise l’invocation de quatorze Servants.

C’est donc dans la ville de Trifas que vas se dérouler la Grande Guerre du Graal avec les deux factions contrôlant chacune un servant de chaque type (noir pour Yggmillenia et rouge pour l’association des mages). Pour encadrer la guerre, l’église en étant partie prenante cette fois, le Graal lui-même invoque un quinzième servant dans le rôle de superviseur.

Vous l’avez compris c’est un beau bordel ! Comme tous les Fate, on décèle tout de suite un gros potentiel drama et action qui ne devrait pas faire défaut, le titre est malgré tout prometteur. Mais je vais quand même revenir sur quelques points qui me chagrinent un peu :

  • Techniquement le titre est plus qu’honnête, mais a déjà du mal à soutenir la comparaison d’un autre studio ayant fortement contribué à la série depuis des années : Ufotable.
  • Si la féminisation du personnage original de Saber était intéressante et apportait une plus-value au titre, la généralisation du concept à de nombreux personnages rend le truc peu intéressant, de plus le choix de certains personnages du casting est plus que douteux…oui c’est à vous que je pense Rider Noir, Assassin Noir et Berserker Noir entre autres…A ça on peut rajouter le design vestimentaire peu inspiré de certains personnages (hein Saber Rouge…)

Bon je vais arrêter de dire du mal et en garder sous la pédale pour la suite, surtout que j’aurais l’occasion d’en reparler pas mal vu que c’est sur deux saisons.

Pronostic Hype : 3/5

Hajimete no Gal

Studio : NAZ

Diffuseur : Crunchyroll

Support : Manga

Genre : Comédie, Romance, Ecchi

Episodes vus : 1

La tradition veut que chaque saison je suive un titre estampillé du sceau du mauvais gout, pas besoin de chercher plus loin, cette saison il est bel est bien là (en plus produit par un studio qui s’appelle NAZ ça ne s’invente pas !). Mais bon c’était malgré tout raisonnablement drôle pour un premier épisode.

Hashiba Junichi fait partie d’un petit groupe de lycéen masculin de sa classe désespérés d’être encore et toujours célibataires. Par défi il va se retrouver en position humiliante à se confesser à Yame Yukana, une gal de sa classe (ces filles au style très tape à l’œil et même relativement vulgaire) autant dire l’exact opposé de la fille avec qui il est censé avoir une chance en théorie. Et pourtant cette dernière va accepter de sortir avec lui ce qui ne va pas manquer de provoquer des situation gênantes et/ou drôle.

PS : Alerte sur l’abus de grosses poitrines de niveau rouge.

Pronostic Hype : 2/5

Isekai Shokudou

Studio : Silver Link

Diffuseur : Crunchyroll

Support : Light Novel

Genre : Fantasy, Cuisine

Episodes vus : 2

Encore un titre de détente assez agréable et joli de cette saison d’été qui se repose sur un plot très simple mais qui n’ouvre pas mal de possibilités.

Ici l’histoire se focalise sur un restaurant un peu particulier, le « Youshoku no Nekoya » est en effet un petit restaurant japonais qui s’occupe en semaine de nourrir les employés des environs…mais le samedi est un jour particulier. Ce jour-là, la porte du restaurant entre en résonnances avec plusieurs mondes fantastiques et c’est dont une clientèle inhabituelle qui se présente de jour-là dans l’établissement : Nain, Elfe, Chevalier, Dragon…tous se retrouvent là à partager la succulent nourriture préparée par le chef Tenshu.

La seule interrogation que j’ai sur ce titre c’est de savoir s’il arrivera à se renouveler assez pour rester intéressant sur la durée.

Pronostic Hype : 3/5

Jigoku Shojo: Yoi no Togi

Studio: Deen

Diffuseur : Wakanim

Support : Original

Genre : Drame, Surnaturel, Horreur

Episodes vus: 1

Un titre très intéressant de cette saison notamment à cause de son ambiance très sombre et sordide, et une vraie petite surprise de la voir arriver chez Wakanim. Pourquoi une surprise ? Parce qu’il s’agit d’une saison 4 et qu’il y a donc déjà trois saisons de 26 épisodes chacune de sorties entre 2005 et maintenant.

Je vais avoir du mal à parler de façon approfondie de ce titre pour la bonne raison que j’essaye de regarder cette nouvelle saison sans avoir rattrapé toutes celles d’avant (il y a beaucoup d’épisodes et ce n’est pas une série facile à marathoner sous peine de dépression sévère). Le titre repose néanmoins toujours sur la même séquence principale : A minuit pile, il est possible de se connecter au site du courrier des enfers et ainsi d’envoyer une requête à la Fille des Enfers. Cette requête ne comporte qu’un nom, cette personne se verra alors entrainée en enfer une fois la demande confirmée…le prix ? A la mort du porteur de la requête, ce dernier passera lui aussi l’éternité en enfer, un dilemme terrible pour des gens poussés au bord du désespoir par des évènements horribles dans leur vie de tous les jours.

Pronostic Hype : 4/5

Kakegurui

Studio: MAPPA

Diffuseur : Netflix

Support : Manga

Genre : Jeu, Scolaire, Psychologique

Episodes vus: 2

C’est à la fois le rescapé de ma saison et la surprise, à la sélection je l’avais jeté comme un malpropre en me basant sur le descriptif. Mais les retours du premier épisode m’ont poussé à me montrer curieux, et c’était une bonne idée de le faire. Même s’il s’agit d’un titre bizarre et parfois d’un gout douteux, je me suis laissé complétement entrainé par le rythme du titre, le plot et sont ambiance folle. Mention spéciale d’ailleurs pour le visuel de l’opening complètement fou qui en fait pour le moment un des deux meilleurs OP avec Ballroom. N’hésitez pas à lui donner sa chance.

L’Académie de Hyakkaou est un établissement privé extrêmement sélectif qui réunit les enfants des familles les plus riches du pays. Dans cet établissement un peu particulier, en marge des compétences scolaires à proprement parler, les élèves se démarquent avec une grande compétition permanente basé sur les paris et les jeux de hasards. Certains amassent de véritables fortunes et son considérés avec admiration et respect alors que ceux qui s’endettent au-delà du raisonnable sont traités comme des animaux par leurs camarades. Suzui, notre héros est dans ce cas de figure au commencement de l’anime, persécuté et humilié par Mary Saotome, une des figures montantes de l’école.

Mais l’arrivée d’une nouvelle étudiante, Yumeko Jabami, va tout changer : cette dernière va se jeter corps et âme dans des paris plus risqués les uns que les autres l’opposant à des figures de l’académie. Doté d’un sens de l’observation et de mémorisation hors du commun, elle va se frotter aux esprits les plus retors de l’école et à des stratagèmes de triche complexes.

Pronostic Hype : 5/5

Katsugeki/Touken Ranbu

Studio: Ufotable

Diffuseur : Wakanim

Support : Jeu

Genre : Action, Fantastique

Episodes vus: 3

Le titre Ufotable de la saison, et pour le moment une légère déception, non pas que le titre ne soit pas bien, mais je le trouve pour le moment un peu mou. Certes la qualité visuelle est toujours au rendez-vous avec le studio, mais c’est au niveau du plot et du rythme que ça pèche un peu, mais je garde confiance pour la suite néanmoins.

Le plot justement se passe à la fin de l’ère des samouraïs en 1863 alors que les forces anti et pro shogunat s’opposent. Des envoyés du futurs, les forces révisionnistes tentent de s’attaquer à divers lieux et personnes pour modifier le cours de l’histoire mais en face se dresse Saniwa, un personnage qui outre sa capacité à remonter le temps comme ses ennemis, est capable de donner vie humaine à des lames japonaises célèbres. C’est le combat de ces lames pour tenter de préserver le futur qui est mis en scène dans cet anime.

Pronostic Hype : 3/5

Koi to Uso

Studio: LIDENFILMS

Diffuseur: Wakanim

Support: Manga

Genre: Romance

Episodes vus: 2

Un titre dont j’avais hésité à prendre le manga, l’anime tombe donc à pic pour me faire une bonne idée et pour le moment c’est plutôt positif. Si le style des personnages pourra en déranger certains, personnellement je l’aime bien et je trouve le triangle amoureux assez intéressant.

Dans un Japon dystopique, pour tenter d’infléchir la chute démographique dramatique, le gouvernement a décidé de marier de force les adolescents à partir de leurs 16 ans selon des critères arbitraires, notamment génétiques. Si le programme porte finalement ses fruits et que la natalité remonte rapidement, cela signifie aussi qu’il n’est plus autorisé de tomber amoureux.

Yukari Nejima, 15 ans, est un étudiant plutôt banal mais au plus profond de lui il cache un secret : il est amoureux de la belle Misaki Takasaki depuis des années…Et juste avant ses 16 ans il va découvrir que ses sentiments sont partagés mais il reçoit alors le document officiel le condamnant à se marier avec une autre fille : Sanada Ririna. Va alors s’établir une relation étrange entre les trois adolescents et ça malgré le système en place.

Pronostic Hype : 4/5

Made in Abyss

Studio: Kinema Citrus

Diffuseur: Wakanim

Support : Manga

Genre : Fantasy, Aventure, Drame

Episodes vus: 2

Là aussi un concurrent potentiel pour le titre de mon anime de la saison, et encore une surprise car je n’en attendais vraiment rien. Et pourtant rapidement le titre a su me happer par son ambiance, son univers et la combinaison de superbes décors et du design particulier des personnages.

Dans le monde de cet anime, existe à la surface du monde un large puit vertical au fond insondable que les gens appellent l’Abysse. Dans cet Abysse on trouve des conditions de vie difficile pour les humains mais aussi des créatures étranges et parfois mortelles ainsi que des reliques très convoitées. La ville d’Orse fut rapidement construite après l’apparition de l’Abysse comme point de départ des nombreuses expéditions lancées pour remonter les fameux artefacts et ce malgré les nombreuses pertes que cela entraine dans les effectifs des explorateurs.

L’histoire se focalise sur le personnage de Rico, orpheline et apprentie exploratrice de l’Abysse et qui n’est autre que la fille de deux célèbres explorateurs dont sa mère Lyza « L’Annihilatrice » une des plus fameuse sifflet blanc (le rang le plus élevé de la hiérarchie de la confrérie). Alors que Rico poursuit son rêve de devenir à son tour sifflet blanc, elle tombe sur un robot visiblement venu des profondeurs et qui ressemble terriblement à un humain qu’elle baptise Legu. Commence alors leurs aventures dans l’Abysse.

Pronostic Hype : 5/5

New Game!!

Studio : Doga Kobo

Diffuseur : Crunchyroll

Support : Manga

Genre : Tranche de vie, Comédie

Episodes vus: 1

Pas grand-chose à dire sur celui-là, j’avais déjà dit beaucoup de bien sur la première saison de New Game, il y a tout juste un an ( https://lololeboiteux.wordpress.com/2016/10/01/anime-bilan-ete-2016/ ) : c’est donc avec un grand plaisir que je vais donc suivre cette seconde saison avec tous les personnages que beaucoup de monde a adoré : Aoba, Hifumi, Ko, Nene, Rin…

Tout ce petit monde se lance dans la réalisation d’un nouveau jeu, alors que dans la première saison Aoba avait rejoint l’équipe en cours de développement, cette fois elle est présente depuis le départ et va tenter d’apporter sa touche personnelle.

Pronostic Hype : 4/5

Princess Principal

Studio : Actas, 3Hz

Diffuseur: Wakanim

Support : Original

Genre : Action, Histoire Alternative

Episodes vus: 1

Encore un titre que je ne pensais pas regarder et il s’est trouvé que j’avais pas grand-chose à faire le jour de la sortie du premier épisode. Finalement le premier épisode bénéficie à la fois d’une bonne réalisation, d’une histoire d’espionnage assez travaillée et d’une ambiance plutôt cool. Autant d’éléments qui font que je compte bien regarder ce titre jusqu’au bout.

Dans l’univers de Princess Principal, au 19ème siècle l’Angleterre est divisée en deux entre l’Est et l’Ouest du Royaume d’Albion. La capitale, Londres, est-elle aussi divisée en deux par un mur à la façon de Berlin. On va suivre les aventures d’un groupe de lycéennes de la prestigieuse académie Queen May Fair qui ne sont rien d’autre qu’un groupe d’espion efficace impliqué dans diverses opérations secrètes.

Pronostic Hype : 4/5

Senki Zesshou Symphogear AXZ

Studio : Satelight

Diffuseur: /

Support: Original

Genre: Action, SF, Musique

Episodes vus: 2

Là encore comme New Game je ne vais pas m’étendre outre mesure sur le titre, on en est déjà la saison 4 après tout et j’ai déjà parlé à plusieurs reprises de ce titre (https://lololeboiteux.wordpress.com/2016/03/03/anime-music-is-love-music-is-power-music-rule-the-world/) et que j’aime beaucoup malgré ses défauts. C’est toujours un plaisir de retrouver Hibiki, Tsubasa, Chris, Maria, Shirabe et Kirika et en bonus la vois de Nana Mizuki.

Si cette nouvelle saison s’annonce toujours aussi cool dans son ambiance et son action, que faible au niveau de son histoire, je reste très circonspect et fâché qu’elle ne soit au final diffusé nulle part pour le moment alors que les trois premières saisons sont pourtant disponibles sur Crunchyroll. Comme je n’ai pas les infos nécessaires je n’accablerai personne en particulier mais je trouve ça franchement nul.

Bon la bonne nouvelle c’est qu’on sait déjà qu’on aura une cinquième saison.

Pronostic Hype : 4/5

Shoukoku no Altair

Studio : MAPPA

Diffuseur : Amazon

Support : Manga

Genre : Aventure, Historique

Episodes vus: 2

Un titre que j’attendais forcement beaucoup, je n’ai jamais caché que j’étais un grand fan de l’excellent travail de Kotono Kato dans ce très beau manga qu’est Altair ( https://lololeboiteux.wordpress.com/2015/10/27/manga-altair/). Le manga d’ailleurs ne va qu’en se bonifiant au fil des épisodes aussi bien visuellement (du très haut niveau) qu’au niveau de l’intensité de l’action et des intrigues.

Altair retrace les aventures de Mahmut Tugrul Pacha, un des responsables militaires de la Stratocratie de Turkiye. Le royaume désormais axé sur le commerce est en effet sur la menace et la pression constante du vaste Empire du Balthrain. Depuis la capitale de Saint-Michel, le premier ministre de l’Empire compte bien étendre son influence sur tout le continent du Centro…Mais alors qu’il avance ses pions dans des plans toujours plus complexe, le ministre Louis va rapidement réaliser qu’il affronter des tacticiens de qualité qu’il s’agisse de Mahmut ou encore de Zehir Zaganos Pacha. Altair est un titre qui place constamment la géopolitique au cœur de son propos via tous les aspects possibles.

Le seul reproche que je pourrais faire au titre c’est d’accuser sévèrement la comparaison avec son support original du point de vue visuel, mais c’est souvent le cas avec les mangas qui placent la barre très haut graphiquement donc difficile de jeter la pierre à MAPPA sur ce point.

Pronostic Hype : 4/5

Vatican Kiseki Chousakan

Studio : JC Staff

Diffuseur : ADN

Support : Roman

Genre : Enquête surnaturelles

Episodes vus : 2

Un titre qui m’avait tapé dans l’œil directement après la lecture du synopsis : il faut dire que je suis assez friant des titres d’investigations. L’ambiance est pour le moment au rendez-vous et je suis donc confiant pour la suite.

Au sein du Vatican, on trouve une organisation spéciale dénommé l’Assemblé des Saints, dont le but est d’enquêter sur des miracles et ainsi faire toute la lumière sur leur réalité ou non. C’est un duo de ces enquêteurs qu’on suit dans cet animes : Robert Nicholas et Hiraga Josef Kou, respectivement crypto-analyste et scientifique. Ils sont rapidement confrontés à des phénomènes étranges et notamment des meurtres sordides, le tout sur fond d’illumination divine et d’immaculé conception dans un monastère aussi sombre qu’isolé.

Pronostic Hype : 3/5

Et bien sûr je continue quelques autres titres de la saison précédente : Re:Creators, Shingeki no Bahamut, Sakura Quest et My Hero Academia ( https://lololeboiteux.wordpress.com/2017/06/30/anime-bilan-printemps-2017/ )

 

Au final cette saison si je suis encore pas mal de série chez Wakanim, c’est bel et bien Amazon/Netflix qui a raflé le plus de titres qui m’intéressaient :S

De même cette saison très peu d’adaptation de LN au programme de mon côté par rapport à d’habitude.

ete17

Publicités