Alors que la nouvelle saison se lance désormais, il est temps de jeter un petit coup d’œil en arrière sur la saison écoulée, cette saison d’hiver qui est régulièrement une saison un peu creuse d’ailleurs. C’est aussi mon premier article postérieur à mon retour en France qui devrait marquer une baisse du nombre de post ici pour cause de travail intéressant à faire 😊

Sinon je reprends le fonctionnement de la saison précédente, comme appréciation numérique je me contenterais de mettre mon niveau de hype au fil de la saison qui est donc une chose 100% subjective.

Commençons par nous repasser le meilleur OP de cette saison (et ca me fait mal de pas mettre Fighter de Kana-Boom dans ce rôle)

ACCA: 13-ku Kansatsu-ka (Wakanim)

acca24

Une de mes séries favorites de la saison, je dirais même ma série favorite si on ne compte pas les suites. J’ai déjà énormément parlé de ce titre dans la review que je fais chez Nekotsuki, mais en quelques ligne :

Ce titre est une vraie réussite d’ambiance : intrigue tout en douceur basé sur des manipulation politique et des complots à multiples niveaux, personnages attachant et parfois drôle, chara-design avec une vraie touche original, une BO elle aussi bien à part et portée par le très beau opening de la série. Acca nous laisse ainsi suivre Jean Otus dans son long périple, la révélation de son passé et de ses origines et son évolution au milieu des multiples factions et ce jusqu’au dénouement plutôt bien géré et qui arrive à surprendre.

Un titre que je recommande chaudement une fois de plus à tous les amateurs de titres posés mais sérieux et/ou à la recherche de quelque chose de « différent ». A l’inverse les amateurs d’action voire de romances peuvent d’ores et déjà passer leur chemin.

Review

Hype: 5/5

Chain Chronicle: Haecceitas no Hikari (Crunchyroll)

Chain-Chronicle-Screen-1

Celui que j’appelais de façon un peu mesquine : Heroic-Fantasy, the Animation. Au final un titre des plus correct de ce point de vue, plutôt rythmé et assez propre : le titre nous balade au quatre coins du royaume dans la quête de Yuri, Phoena et Aram dans leur quête pour sauver le monde de la menace du roi Noir, le propre père de Phoena.

Si les combats sont plutôt distrayants, le gros souci du titre réside dans un grand nombre de personnages au final juste survolé, probablement car la série s’adresse d’abord aux fans de l’univers. Reste que pour un néophyte tout à tendance à s’enchainer bien trop vite, ce qui peut d’avérer lassant d’autant qu’il s’agit d’un mal récurrent de notre époque au niveau des animes.

Hype : 2/5

ChäoS;Child (Crunchyroll)

chaoschild

La fameuse séquelle de Chaos;Head (que je n’ai toujours pas vu depuis la dernière fois), là aussi je suis probablement passé à côté du show par manque de bases. De mon point de vue je me suis contenté de regarder un mauvais anime à base d’enquête et d’esper le tout dans un univers hyper-malsain cherchant à mettre le gore comme attraction principale du titre.

Personnages assez creux, intrigue brumeuse et pas très claire, violence gratuite : en gros je me suis fait chier du début à la fin.

Hype : 0/5

Demi-chan wa Kataritai (Crunchyroll)

tumblr_ok5p7bbm4a1upzybpo1_500

En voilà un beau titre que je n’avais pas du tout vu venir…probablement ma meilleure surprise de la saison après Acca alors que pourtant pas mal d’ingrédient étaient réunis pour que le titre me lasse rapidement. Un titre parlant de fille « monstres », le tout dans un univers scolaire lycéen…il faut avouer que ça ne fait pas rêver.

Et pourtant, et pourtant c’est un titre qui a fait souffler une petite brise fraiche sur ma saison du début à la fin. On prend plaisir à voir ce sympathique professeur venir en aide à ses trois élèves « demi » : Hikari la vampire, Yuki la femme des neiges et Machi la dullahan à qui on peut rajouter Sachi, la prof de math succube qui semble avoir un faible pour lui.

Au fil des épisodes, dans la bonne humeur, on en apprend plus sur les différentes filles au travers du regard du professeur et on découvre ici comment les spécificités de ces créatures mythiques ont été altérées de façon à être une simple mutation humaine…même si dans le cas de Machi c’est un peu plus compliqué forcement.

Bref, un titre à mettre dans les mains de tous les amateurs de comédie, de personnages sympathiques et de bonne volonté.

Hype : 4/5

Idol Jihen (Crunchyroll)

idol

Mon anime stupide par excellence de la saison. Basé sur le concept de voire des Idols devenir député pour sortir le pays de la crise, on peut pas dire que le niveau soit très élevé même si on peut passer au bon moment pour autant qu’on ne soit pas trop difficile. Après objectivement : les scènes de danse sont en 3D médiocre, on a une seule chanson qui fait toute la saison, les dénouements de la plupart des épisodes sont stupides même si de temps en temps on arrive à avoir un peu de fond…Pas grand-chose à en dire de plus.

Hype : 2/5

Kobayashi-san Chi no Maid Dragon

kobayashi

J’en pensais plutôt du mal en début de saison mais je dois bien avouer que le faire aujourd’hui serait de la mauvaise foi. Si le titre n’a de mon point de vue rien en lui d’un anime capable de marquer une année, cela reste au final un excellent divertissement prêtant à sourire malgré quelques blague trop lourdes sur la durée comme la gamine qui craque chaque fois qu’elle est avec Kana ou le duo Quetzalcoatl/Shota.

Frais, amusant et bien réalisé avec quelques très beaux passages d’animation, c’est au final un titre qui pourra plaire au plus grand nombre sans souci.

Hype : 3/5

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! 2

KonoSuba-S2-image-7

Le retour de Konosuba pour quelques trop court dix épisodes…mais des épisodes dans la pure lignée de ce qui a fait le succès de la première saison il y a un an. Ultra-drôle pour peu qu’on soit versé dans les stéréotypes comique et d’héroic-fantasy. Si vous avez aimé la première saison vous pouvez foncer sans retenue sur celle-ci tant les situation stupides et ubuesques s’enchainent du premier épisode parodiant du Phoenix Wright, au dernier arc portant sur les adorateurs de la « divine » Aqua qui sont bel et bien à l’image de notre divinité stupide préférée. Si Megumin est un peu plus en retrait par moment, on peut dire à l’opposé que Darkness et au top de sa forme avec notamment un épisode centré sur elle et sa famille qui reste un de mes moments le plus drôle et stupide de la saison.

Vu le succès de la série aussi bien au Japon qu’en dehors, je ne doute pas de la présence d’une saison 3 dès 2018.

Hype : 5/5

Little Witch Academia

littlewitch

L’anime qui passe malheureusement pas mal sous les radars (par rapport à ce qu’on pourrait en attendre) à cause de sa présence exclusive sur Netflix sans simulcast mais on ne va pas ouvrir un long débat sur ce sujet, on pourrait argumenter dans les deux sens pendant des heures.

LWA c’est avant tout un anime comique, frais avec de vrai bon moment d’animations et un design toujours aussi agréable. Certains pourront lui reprocher son manque de plot, il est vrai que même si cela a évolué très récemment, la première partie est plus ou moins une compilation des bêtises et autres déconvenues qui arrivent à notre trio de choc : Akko, Sucy et Lotte. Certains épisodes sont donc très dynamiques, d’autres beaucoup moins, de même pour les émotions, certains sont touchants alors que par moment on se fout complètement de ce qui arrive. C’est donc de mon point de vue une très bonne série…mais pas du tout compatible au marathon de visionnage prôné par la modèle de Netflix, je pense qu’on prend nettement plus de plaisir à retrouver Luna Nova pour 20 minutes de fun hebdomadaire.

Hype : 4/5

Rewrite 2nd Season

rewrite

C’est un peu une énigme, même si je ne regrette pas de l’avoir regardé, je dois bien avouer que je n’ai pas compris grand-chose. Très différent de la première saison qui était bien trop stéréotypée pour moi, la seconde partie met l’accent uniquement sur notre héros Kotaro et sa relation avec Kagari. On y suit ici notre héros devenu plus fort, plus manipulateur : tentant de jouer sur tous les tableaux pour atteindre son objectif. J’ai du mal à trouver quoi en dire de plus sans trop entrer dans le détail, vous pouvez avoir aimé la première saison et pas du tout la seconde, tout comme l’inverse est possible…Qualitativement c’est pas fou mais j’ai pas noté de passage déshonorants comme cela avait pu être la cas dans la première saison.

Hype : 2/5

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu: Sukeroku Futatabi-hen

rakugo

Un vrai chef d’œuvre et qui restera un œuvre marquant de cette décennie tout du moins pour moi. Superbe fresque historique et culturelle tout au long de ses deux saisons, elle a contribué au même titre que Konosuba à redorer les lettre d’un studio longtemps décrié : DEEN.  Tout au long de ces 24 épisodes, on suit toute la vie du 8ème maitre Yakumo, depuis son enfance jusqu’à sa mort dans une vie faite d’amitié, de performance artistique et de drames humains. C’est le mélange de cet art à la fois drôle mais rigide avec un contexte historique changeant et de crais personnages complexes et attachants qui font passer ce titre de bonne œuvre à quelque chose de supérieur. Techniquement les choix de réalisation sont de mon point de vue toujours pertinent du début à la fin (sauf peut-être l’épilogue mais bon on ne va pas chipoter) et il faut aussi souligner l’énorme performance qu’on dû réaliser les doubleurs des personnages principaux de ce titre. C’est donc à la fois avec plaisir et un peu avec surprise que j’ai vu ce très bon titre cité à plusieurs occasions (meilleur doubleur x2, meilleur anime notamment) et même primé comme la meilleure écriture durant les prix Minorin à Jonetsu montrant que si le titre n’a pas eu une large diffusion de par ses thématiques, il a néanmoins fortement marqué tous ceux qui ont fait l’effort de l’essayer.

Si vous êtes un tant soit peu sensible à tous ces titres un peu différents, mettant en place des personnages marquants et loin des stéréotypes : vous devez lui donner sa chance.

Hype : 6/5

Tales of Zestiria the X 2nd Season

toz51

Une seconde saison un peu déroutant mais surprenante dans le bon sens pour ma part. Si la première saison suivait globalement le déroulement du jeu en se permettant quelques libertés, la seconde saison quant à elle, prend totalement son indépendance par rapport au support original qui était justement pas mal décrié. De nombreux choix ont été fait et souvent positifs pour moi, on a ainsi un développement plus important de Rose pour qui j’ai eu bien plus d’empathie que dans le jeu, on ne coupe pas les ponts avec Alisha ce qui était aussi un des soucis du jeu et c’est non pas un duo mais un trio qui tente donc de sauver le monde. Une grande partie de la saison est justement là pour mettre fin à la vengeance de Rose et résoudre la crise politique du Hyland pour Alisha.

Si encore une fois ce titre ne rentrera pas dans les annales car manquant de cette petite étincelle de folie qui fait la différence, il reste un excellent titre d’héroic-fantasy qui bénéficie qui plus est de l’expertise technique d’un studio dont la qualité visuelle n’est plus à démontrer. Un peu à la manière de Kobayashi, si le genre vous parle et que vous cherchez un bon titre de saison, vous pouvez y aller.

Review

Hype : 4/5

Youjo Senki

yojo

Je ne l’avais pas vraiment vu arriver mais ce titre fut au final une de mes nouveautés marquantes de la saison. Si le premier épisode laissait entrevoir une histoire un peu standard et caricatural, la mise en contexte du second épisode était quant à elle bien plus surprenante. Au final j’ai pris plaisir à suivre le titre, il faut dire que j’aime les animes de guerre…on plonge assez facilement dans ce qui ressemble à une première guerre mondiale alternative au début, où on aurait greffé la présence d’un corps d’armée supplémentaire : les sorciers.

Au fil du temps on passe d’un contexte de première guerre à la seconde avec l’apparition d’armes plus modernes comme le V1 et le Panzer III, mais aussi avec une évolution de la guerre qui passe d’une guerre de tranchée à une véritable Blitzkrieg. Le mélange des genres et des références ainsi que la présence de notre héroïne prise dans l’étau de la guerre par l’être X donne au final un titre détonant et à la technique agréable pour un titre qui a visiblement connu de grande difficultés de planning (retards multiples, épisode résumé…)

Hype : 4/5

Yowamushi Pedal : New Generation

yowapeda4

Le grand retour de la rivalité Sohoku, Hakone, Kyoto pour une nouvelle saison sans les cadres désormais diplômés. On retrouve les membres restants dont la triplette Onoda, Naruko et Imaizumi dans une phase de recréation de l’équipe désormais favorite dans toutes les courses où elle se présente au même titre que les redoutables membres du lycée d’Hakone qui prépare sa revanche autour d’Izumida ou encre Manami. Mais la menace de Kyoto et de l’infame Midosuji est plus présente que jamais…

On ne va pas se le cacher, je me suis ennuyé devant une bonne partie des épisodes même si par moment la série a des fulgurances et qu’on se prend au jeu dès que la série passe en mode course…j’attendrais de voir la seconde partie pour vraiment conseiller cette seconde saison car pour le moment on ne peut pas dire que la hype est là.

Hype : 2/5

Sangatsu no Lion

sangatsu64

Encore un titre dont j’aurais tenté de prendre la défense tout au long de sa diffusion avec ma review malgré les thématiques peu attractives du titre auprès d’un large public. Traitant à la fois de Shogi, mais aussi de gros problème relationnel et même de dépression, Sangatsu no Lion est un titre qui oscille constamment entre la froideur de la solitude et la chaleur des relations humaines, notamment dans un premier temps grâce aux trois sœurs. Adaptation relativement lente par rapport au manga et aux standard actuels, Sangatsu est un titre volontairement lent et visuellement intéressants avec de nombreux effets d’animations pour retranscrire à l’écran les sentiments des personnages, mais aussi de magnifiques décors tout au long de la série.

Là ou Rakugo était la fresque de tout une vie, ici on se concentre sur un moment charnière pour notre héros qui doit résoudre de nombreux problème accumulé jusque-là, aussi bien dans sa famille d’adoption que dans le milieu scolaire ou de son milieu professionnel. Un titre au final très tranche de vie mais plus profond que ce qu’on peut voir dans cette catégorie en moyenne, si le titre n’a d’ailleurs pas de fin dans cette saison, la suite est d’ores et déjà annoncée pour cet automne malgré un succès commercial faible.

Review

Hype : 4/5

All Out !!

all

La fin de ce sympathique anime de Rugby qui nous voit suivre un club à la dérive et tourné en ridicule par ses rivaux mais qui va muer sous la supervision d’un vieux briscard du milieu. Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce titre, il conviendra aux fans de titre sportifs, il a quelques fulgurances dans ces phases de jeu mais soyons honnête, à la manière de Yowamushi Pedal, il est à des années-lumière du maitre-étalon de l’anime sportif actuel qu’est pour moi Haikyuu.

Hype : 2/5

Mobil-suit Gundam : Iron-Blooded Orphans

ibo14

Comme je ne parlerais pas de Kuzu no Honkai que j’ai arrêté en cours de route pour diverse raisons, le dernier titre de ce bilan est sans surprise Gundam IBO dont tous ceux qui me connaissent savent que je suivais avec assiduité. Si la première partie de la saison 2 avait été intéressante mais un peu en retrait et inégale, je dois dire que pour cette ultime partie j’étais continuellement à un haut niveau de hype comme rarement dans une série TV Gundam à part Gundam SEED et Zeta Gundam. La séquence finale de ce Gundam est en effet une vraie réussite pour le fan que je suis avec des combats nombreux et violents, des trahisons, des drames humains, le tout entrecoupé de petites victoires et de moment de réconforts. On assiste impuissant au retournement progressif de situation pour nos héros qui semblaient pourtant tout réussir jusqu’alors…Par leur choix pas toujours judicieux ils vont se retrouver de plus en plus acculé jusqu’au combat final épique jusqu’à la toute fin.

Cerise sur le gâteau, après de nombreux sacrifices, on a même un épilogue assez long qui met en scène l’évolution de la situation durant les mois qui suivent la bataille finale de l’anime, un final rempli de gris ou des décisions première vue négatives débouchent malgré tout sur des conséquences positives et inversement. Une belle conclusion à un véritable drame humain qui aura duré pas moins de 50 épisodes qualitatifs malgré leur nombre et dont plusieurs scènes/combats resterons dans ma mémoire parmi mes meilleurs moments de toute la franchise.

Review

Hype : 6/5

On se retrouve bientôt pour une petite sélection des animes de ce printemps.

Publicités