Bon je suis un peu à la bourre, vacances oblige, mais finalement je suis de retour pour présenter les animes que je suis cette saison :

Nouveautés :

91 Days
Studio : Shuka
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Original
Type : Drame mafieux

Un titre sur des mafieux durant la prohibition avec tout ce que ça implique de règlements de comptes, de magouilles et d’histoires de famille… « Parce qu’on touche pas à la famille Gino » *accent sicilien*.
Le héros Angelo Lagusa, fils d’une famille du milieu voit sa famille abattue sous ses yeux durant un règlement de compte…mais il parvient à prendre la fuite et se cache grâce à une famille qui travaillait pour la sienne.
Quelques années plus tard alors que les rivalités entre familles font rage de plus belle dans la ville, Angelo s’infiltre dans le milieu et notamment au sein de la famille Vanetti, bien décidé à faire payer les meurtriers de sa famille.
Le travail est plutôt soignée, l’ambiance est plutôt bien rendue et les coups tordus pleuvent ce qui peut laisser présager du bon pour la suite même si le studio officiant n’est connu pour le moment que pour son bon travail sur la seconde saison de Durarara.

Review : http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-91-days/
Pronostic : ++

Amaama to Inazuma
Studio : TMS
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Manga
Type : Tranche de vie

Ici comme souvent pour les tranche de vie, pas de scénario complexe. Kouhei Inuzaka est professeur dans un lycée, mais surtout père de la petite Tsumugi dont il s’occupe seul depuis le décès de sa femme quelques mois auparavant. Il fait de son mieux dans cette tache mais malheureusement il est vraiment nul pour tout ce qui touche à la cuisine, enchainant les plats tout prêt acheté à la superette du coin. Une succession d’évènements vont lui permettre de rencontrer Kotori, une de ses élèves dont la mère divorcée tient un restaurant d’où elle s’absente souvent… Kotori va alors aider Kouhei à apprendre à cuisiner convenablement pour sa fille qui semble apprécier ces moments de convivialité passés à préparer un repas convenable.
Rien de particulier à signaler ici si ce n’est que c’est le titre mignon tout plein de la saison, on retrouve des problématiques lié à un père seul avec un enfant en bas âge comme dans Usagi Drop (l’anime) ou le très bon manga Père et Fils chez Ki-Oon, le tout en utilisant l’angle de la cuisine et des repas.

Review : http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-amaama-to-inazuma/
Pronostic : ++

Amanchu
Studio : JC Staff
Diffuseur : Personne (une honte)
Origine : Manga
Type : Tranche de vie

L’adaptation du manga dont j’ai déjà parlé ici même par le passé : http://www.kalidors.com/2015/06/15/amanchu/
Amanchu c’est avant tout l’histoire d’une rencontre, une rencontre à trois entre d’un côté Futaba (alias Teko) : jeune fille fraichement arrivée dans une petite ville insulaire depuis Tokyo et coupée de ses anciennes amies. De l’autre Hikari (alias Pikari) lycéenne du cru pleine de vie et d’énergie dans tout ce qu’elle fait, et entre les deux : la Mer. En effet, Hikari est une accro à la plongée et va tout faire pour convertir une Futaba à l’origine effacée, à sa passion. Cette rencontre va justement complètement bouleverser la vie terne de la jeune Tokyoïte !
L’adaptation du titre est pour le moment de très bonne qualité et on retrouve avec plaisir tout le casting qui fait la beauté du titre notamment Teko, Pikari, les trois autres membres du club de plongée du lycée mais aussi et surtout la mer. Un titre que je conseille à tous ceux qui cherchent un titre drôle et relaxant en cette période estivale d’autant que les mimiques faciales si présentes dans l’œuvre de Kozue Amano sont ici aussi très présentes et toujours efficaces à vous arracher un sourire.

Pronostic : +++

Berserk
Studio : Millepensee, Gemba
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Manga
Type : Seinen fantastique d’aventure/horreur

Là encore un titre dont j’ai déjà parlé ici de manière détaillé : http://www.kalidors.com/2015/09/11/berserk/
Référence quasi-absolue du seinen fantastique sombre et trash, Berserk est de retour pour une nouvelle adaptation, adaptation qui cette fois fait suite aux trois films reprenant l’Age d’Or…donc on a enfin une adaptation de toute la partie se déroulant après l’Eclipse où disparait la troupe du faucon (oui pour cette nouvelle série il est préférable d’avoir vu les films, la vieille série ou les mangas).
Dans cette partie on suit Guts un des deux survivants à l’éclipse, partant à la poursuite de Casca devenue folle et ayant échappé à sa surveillance alors qu’ils sont poursuit tous les deux par divers démons et créatures maléfiques attirés par la marque qu’ils portent tous les deux. Au menu de leurs aventures : monstres, apôtres, meurtres, tortures et autres folies du genre. L’ambiance de cette partie est très sombre et glauque même si Guts va y rencontrer de nouveau compagnons de route comme Puck l’elfe ou Isidro un gamin plutôt débrouillard…
Le point négatif de l’anime qui lui vaut de se faire défoncer en boucle sur la plupart des sites tient dans son choix graphique un peu spécial à base de 3D qui rend pas super il faut l’avouer surtout en comparaison des dessins de furieux de Kentaro Miura. Après est-ce que ça mérite ce déchainement de haine ? Je dirais que non même si je suis le premier déçu du résultat.

Pronostic : + (surtout pour l’histoire)

Days
Studio : Mappa
Diffuseur : ADN
Origine : Manga
Type : Shonen sportif

Sortir un anime de foot en plein Euro c’est plutôt pas mal comme timing quand on y pense. Days comme beaucoup de titres sportifs c’est l’histoire d’un gamin nul à chier mais plein de bonne volonté : ici Tsukamoto, Tsukushi qui va intégrer un club de son lycée et progresser de manière fulgurante d’autant que ce club est une référence pour ce qui concerne le football.
Les persos sont plutôt sympas même si le héros à un design à la con, le travail global est soigné comme ce à quoi nous habitue Mappa ces dernières années et le foot semble vouloir être traité de manière assez réaliste loin de certaines références du genre sportif toutes plus abusées les unes que les autres.

Pronostic : ++

Hatsukoi Monster
Studio : Deen
Diffuseur : ADN (J+15)
Origine : Manga
Type : Comédie Romantique

Pour le moment celui que je considère comme le plus naze des animes que je suis…en même temps voilà le plot de la mort : une fille de bonne famille pourrie gâtée qui s’installe dans une résidence lors de son arrivée au lycée, elle manque de se faire renverser mais un beau garçon la sauve. Elle a un coup de foudre et se confesse directement, il accepte de sortir avec elle…sauf qu’il s’agit du fils du proprio de la résidence et que malgré son apparence il est…en CM2. Situation à la con, blagues vaseuses et situations gênantes au programme, c’est con, c’est même drôle, mais ça ne vole pas haut quand même pour le moment.

Pronostic : —

Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru!
Studio : feel
Diffuseur : ADN (J+15)
Origine : Manga
Type : Comédie Romantique

Et une comédie romantique scolaire qui se passe dans un club, une ! Bon le concept est vu est revu mais quand c’est pas mal fait ce n’est pas pour autant désagréable et là ça semble être le cas.
On suit ici la vie du club d’art d’un lycée, notamment Mizuki qui est le seul membre sérieux du groupe qui s’intéresse vraiment à l’art. La lycéenne plutôt mignonne est amoureuse d’un autre membre du club : Subaru, dessinateur de talent mais qui ne calcule pas l’intérêt de cette dernière, absorbé qu’il est à donner vie à ses waifus 2D…Reste plus qu’à ajouter un président qui pense qu’à faire la sieste, une petite excité qui passe son temps à squatter et une prof un peu nunuche pour superviser le tout et vous avez tous les éléments pour multiplier les situation à la con.
Globalement c’est plutôt sympa, agréable visuellement et les deux personnages principaux sont mignons…nettement mieux que le titre précédent.

Pronostic : +

Mob Psycho 100
Studio : Bones
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Web Manga
Type : Action/Comédie/Superpouvoirs

La saison dernière on avait laissé Bones avec pas moins de trois animes basés sur les superpouvoirs…et ben cette saison ils remettent ça avec ce titre complètement fou. D’autant plus fou que c’est l’adaptation d’une œuvre de ONE (mais si le mec qui a créé One Punch Man à la base) ce qui se voit assez rapidement dans le design des persos et dans l’humour ultra-présent du titre.
Kageyama Shigeo, alias Mob, est un lycéen chétif mais doté de puissantes capacités psychiques qui a fait la rencontre de Reigen Arataka, un escroc professionnel qui lui fait croire qu’il possède aussi des pouvoir et en profite pour devenir son « maitre » et le « former ». Dans les faits il se contente de l’exploiter pour résoudre des affaires d’exorcisme de mauvais esprits et toucher de grasses honoraires qu’il ne partage pas avec son élève, se contentant de lui faire l’aumône. Les situations burlesques entre les deux personnages ne manquent pas d’autant que Reigen craint que Mob ne découvre qu’il n’a pas de pouvoir ce qui mettrait fin à son business mais heureusement on peut dire que Mob est un peu con. Il faut dire qu’il ne pense qu’à parvenir à se rapprocher de sa chère Tsubomi…allant jusqu’à rejoindre un club de culturisme avec son physique de gringalet.
Déjà que le titre est plaisant de par son histoire et ses gags, mais force est d’avouer que dès l’opening on se rend compte que techniquement ça défonce pas mal, encore un gros travail de Bones sur le visuel, le design et l’animation. Un gros titre de la saison pour moi.

Pronostic : +++

Alderamin on the Sky
Studio : Madhouse
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Light Novel
Type : Action/Aventure/Militaire

Dans un monde déchiré par la guerre qui fait rage entre l’Empire de Katjvarna et la République de Kiorka, où chaque humain est accompagné d’un esprit élémentaire durant sa vie, un groupe de jeunes gens se préparent à passer l’examen d’entrée de l’académie des officier de l’armée. Parmi eux se trouve la redoutable Igsem Yatrisino ainsi que Sorouku, Ikuta : ce dernier n’en est pas moins redoutable sauf qu’il n’est guère passionné par les affaires militaires, préférant flemmarder et courir le jupon à toute heure de la journée…
Alors qu’ils embarquent à bord d’un navire pour rejoindre le lieu de l’examen, ils rencontrent leurs futurs camarades Remion Torway, un sniper redoutable, Beker Haroma, interessée par les services médicaux de l’armée ainsi que Tetojirichi, Matthew. Malheureusement en pleine tempête ils doivent abandonner le navire et Ikta sauve une jeune fille blonde tombée dans les flots déchainés, aidé par son esprit de lumière. Ils finissent par échouer sur la côte de la République avant d’apprendre que la fille sauvée n’est autre que la princesse impériale : Kitora Katjvanmaninik, Chamille.
Le groupe s’organise alors pour se débarrasser des patrouilles et traverser la frontière sans rencontrer trop de problèmes grâce aux talents des membres du groupe. En reconnaissance pour avoir sauvé la princesse, ils sont alors tous intégrés d’office à l’académie où Yatori mais surtout Ikta vont pouvoir faire preuve de leur compétence de combattants et de commandants et ce malgré une hostilité d’une partie des autres élèves (à raison parfois). Rapidement la situation complexe de l’Empire et les luttes d’influences internes se rappellent à eux malgré tout…
Je dois avouer que pour le moment c’est un de mes titres favoris de la saison déjà parce que c’est très soigné mais surtout parce que ça parle rapidement de guerres, trahisons et stratégies et que j’aime ça. Le cast est plutôt sympa, notamment Yatori qui est une sacrée badass en combat avec ses sabres : ça envoie du lourd. J’ai néanmoins un peu peur d’être déçu du coup comme j’en attends beaucoup.

Review : http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-alderamin-on-the-sky/
Pronostic : +++

New Game !
Studio : Doga Kobo
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Manga
Type : Tranche de vie/Comedie

Après avoir terminé ses années lycée, Suzukaze Aoba décroche son premier job dans une entreprise de création de jeu vidéo, et pas n’importe laquelle : c’est dans cette entreprise qu’officie la créatrice des personnages du jeu préféré de sa jeunesse, son idole en somme.
Encore une fois on est ici devant un titre sympathique qui met de bonne humeur après une journée difficile, une bonne comédie dans le cadre professionnel comme ont pu le faire des titres comme Working ou Servant x Service par exemple. Ici on est avec un casting 100% féminin (et varié) et on suit les progrès aussi bien sociaux dans son intégration vis à vis des autres que professionnels pour la petite nouvelle.

Review : http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-new-game/
Pronostic : ++

Qualidea Code
Studio : A-1
Diffuseur : Wakanim
Origine : Original
Type : Action/Superpouvoirs

Et oui encore un titre scolaire x pouvoirs, c’est vraiment pas ce qui manque et même si c’est un « original » on ne peut pas dire que ça soit le cas du concept mais bon ce n’est pas si mauvais que ça.
Lorsqu’un ennemi inconnu se mit à déferler sur la Terre, les enfants furent placés en stase pour les protéger durant les heures les plus sombres du conflit. Lorsqu’ils furent réveillé plusieurs dizaines d’années plus tard, ils se rendirent comptent qu’ils avaient développé des pouvoir surnaturels… Ces pouvoirs vont alors être mis en œuvres pour repousser les assauts des envahisseurs toujours présents et qui tentent d’envahir la baie de Tokyo. C’est ainsi que les forces des trois villes de Tokyo, Chiba et Kanagawa doivent s’unir malgré leurs rivalités initiales.
En gros une veste barrière fortifié bloque l’accès à la baie et les élèves des trois villes organisés en petite armée et mené par les élèves de chaque ville qui obtient le plus de points lors des évaluation et des combats. Ce système induit pas mal de friction notamment entre les trois villes ce qui nuit à la qualité des combats bien que chaque ville ait sa spécialité : les airs pour Tokyo, la mer pour Chiba et le combat au sol pour Kanagawa (ou l’inverse je sais plus). D’ailleurs au passage les héros principaux qui sont les leaders de chaque ville sont tous stupides et/ou cons même si certains comme Canaria et Hime sont plus sympathiques que les autres.
En gros ce n’est pas fou mais c’est plutôt honnête malgré tout pour peu qu’on ne veuille pas se prendre la tête et on peut passer un bon moment. J’avoue m’être posé la question quand à arrêter la série (comme j’ai peu le faire pour Servamp et Orange) mais la fin de l’épisode 4 m’a définitivement convaincu de persévérer #teasing

Pronostic : +

Rewrite
Studio : 8 bits
Diffuseur : Wakanim
Origine : Visual Novel
Type : Romance/Scolaire/Superpouvoirs

Là encore un titre qui sent bon le recyclage, ici on suit Tennouji Kotaro, lycéen atypique et possédant un pouvoir surnaturel, qui va se retrouver confronté à d’autres manifestations étranges autour de lui comme la présence d’un fantôme… Il va alors rejoindre le club de recherches occultes de son lycée tenue par Akane Senri…qui passe son temps à jouer à des FPS bien qu’elle ne soit pas si indifférente que ça aux étranges histoire de ce nouveau membre. Nouveau membre qui va réunir autour de lui son harem…je voulais dire de nouveau membres féminins du club qui comme de par hasard ne sont pas tous aussi normales qu’elles y paraissent. Il va progressivement lever le voile sur l’histoire personnelle de chacune de ses camarades bien aidé en cela par son propre pouvoir.
Personnellement encore un titre que je trouve un peu chiant, ce n’est pas très dynamique, ni particulièrement touchant émotionnellement. La qualité visuelle est assez aléatoire par moment et je suis peu confiant de par mes expériences passées avec le studio 8 bits. Ne sera probablement pas dans mon article bilan sauf si la trame principale qui semble poindre se révèle meilleure qu’espérée.

Pronostic : –

Taboo Tattoo
Studio : JC Staff
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Manga
Type : Action/Superpouvoirs

Et oui c’est encore *roulement de tambour* des superpouvoirs ! Bon après il n’est pas si mal celui-là : Seigi (Akatsuka Justice, on ne rigole pas au fond, même s’il a vraiment un nom pourri) est un adolescent obnubilé par l’idée de protéger les autres et qui a subi un entrainement intensif aux arts-martiaux. Lorsqu’un soir il prend la défense d’un sans-abri, celui-ci lui offre alors un objet muni d’un symbole…qui va se graver dans la main de notre héros lorsqu’il va le toucher. Il va par la suite croiser la route de deux agents américains qui vont lui expliquer qu’il a été marqué par un tatouage surnaturel qui confère des pouvoirs, tatouages qu’ils ont pour mission de récupérer car il s’agit d’armes secrètes dans la lutte entre les USA et le Selénistan. Seigi qui a hérité d’un tatouage parmi les plus dangereux va alors devoir collaborer avec les deux agents et se battre contre ceux du camp adverse en dépit du danger.
Là encore le plot est pour le moment pas fou mais l’ensemble est plutôt sympa, joli et dynamique dans les combats, il suffirait que l’histoire tourne dans la bonne direction pour en faire un vrai bon titre je pense.

Pronostic : +

Tales of Zestiria the X
Studio : Ufotable
Diffuseur : ADN (H+1)
Origine : Jeu Video
Type : Héroic Fantasy

Le retour de la saga des “Tales of” en anime, j’avais par exemple bien aimé le Tales of the Abyss à l’époque, et cette fois pas par n’importe qui. En effet cette fois Namco a fait appel à du lourd et c’est Ufotable qui travaille sur la série, studio aussi apprécié que décrié en fonction de gens pour ses scène de baston de fou et ses effets visuels (et les excès qui en découlent parfois).
Sorey est un humain qui vit depuis son enfance parmi les Séraphins, ce peuple mythique habituellement invisible aux yeux des simples humains. De son côté Alisha est la princesse contestée par son propre conseil, du royaume de Highland et elle est témoin de l’annihilation totale d’un village de son pays (dans une scène assez épique il faut bien l’avouer). Elle qui croit à la légende du Berger, ce guerrier mythique qui réunirait humains et Séraphin en retirant l’épée sacrée de son socle dans la capitale de Damelac, va alors croiser la route de Sorey par un coup du sort.
Ce dernier va finir par vouloir la rejoindre accompagné de son ami Séraphin Mikleo et en pleine attaque d’un esprit malfaisant lors de la cérémonie visant à ce que des candidats tentent de retirer l’épée, c’est lui qui va finalement le faire pour repousser la créature malfaisante qui semé le chaos et la destruction dans la place.
Devenu officiellement le Berger, Sorey va alors tenter de sauver le monde en réunissant humains et Séraphins ce qu’il fait déjà autour de lui avec la présence d’Alisha, Mikleo et de Lailah la gardienne de l’épée.
Bon le scénario est pas fou, mais comme c’est à la base un jeu vidéo ça se comprend un peu, ici dans mon cas j’avoue que je regarde la série pour son rendu visuel (certain me jetterons des cailloux pour ça), j’aime beaucoup le rendu de ce studio et ici encore c’est vraiment beau et les scènes de combat sont vraiment sympathiques.

Pronostic : ++

Suites et saison 2 :

Active Raid s2
Studio : IMS
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Original
Type : Mécha, SF, Police

Le retour des bras cassés de la 8éme unité mobile chargée d’arrêter les criminels utilisant des exosquelettes dans leurs crimes en utilisant eux aussi ce même genre de machine. On se rend ici compte que malgré l’arrestation de ce qui semblait être le cerveau de l’affaire dans la saison 1, les crimes se poursuivent…l’enquête continue.
Rien de bien nouveau c’est assez amusant, les personnages sont toujours un peu cons mais c’est pas très grave.
Sympa sans plus.

Pronostic : +

Arslan Senki : Fuujin Ranbu
Studio : Lidenfilm
Diffuseur : Wakanim
Origine : Manga
Type : Action/Aventure/Politique

La suite des aventures du jeune prince de Parse luttant pour restaurer son royaume. La situation se complexifie, l’armée du prince en route pour Ecbatana doit faire marche arrière pour sauver son point de départ la citadelle de Peshawar assiégé par les nomades Turan. Pendant ce temps Andragoras, le roi de Parse et son père, s’évade et fait route vers Peshawar lui aussi, accompagné de la reine Tahamine. Hilmes quant à lui tente d’asseoir ses revendications en récupérant l’épée d’un roi légendaire, épée qui est substituée par les templiers survivants aux ordres de l’archevêque Bodin. De son côté Etoile retourne à Ecbatana où Ghisquar semble décidé à évincer son frère du trône de Lusitania pour prendre sa place.
Du bon gros bordel en perspective d’autant plus que la première décision d’Andragoras une fois installé à nouveau sur le trône est de retirer toutes ses troupes à Arslan et de l’évincer en lui demandant de réunir une nouvelle armée de 50 000 hommes seul, tâche impossible… Ses amis font défection de l’armée Parse pour l’accompagner dans cette nouvelle épreuve en direction du Sud où là aussi les complots sont légion.
Que ce doux parfum de complots, trahisons et guerre m’est agréable, dommage que cette saison ne fasse que 8 épisodes, mais ça promet pour la suite.

Pronostic : ++

Food Wars s2
Studio : JC Staff
Diffuseur : ADN (H+1)
Origine : Manga
Type : Shonen de cuisine

La compétition continue de battre son plein entre les meilleurs élèves de l’académie qui s’affrontent dans des duels culinaires de plus en plus fou à mesure qu’on s’approche du sommet. Yukuhira Soma parviendra-t-il à tous les vaincre et intégrer le conseil des élèves ?
Toujours aussi déjanté et fun, Food Wars reste un titre vraiment divertissant à défaut d’être vraiment profond. Et en plus c’est pas vilain.

Pronostic ++

Comme mentionné dans l’article de fin de printemps continuent cette saison les très bons :

Re:Zero (Crunchyroll) http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-rezero/
Gundam 0096 (Crunchyroll) http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-mobil-suit-gundam-unicorn-re-0096/
Macross Delta http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-macross-delta/

Ainsi que Kuromukuro (Netflix) et Sousei no Onmyouji (Crunchyroll)

Publicités