Après deux semaines des diffusion, voici un petit tour d’horizon (non exhaustif) des titres animes de l’hiver 2016 que je vais suivre. Y a pas mal de trucs assez intéressants au final notamment par rapport à l’année dernière.

Nouveautés :

 

Active Raid

Diffuseur : Crunchyroll
Studio : IMS
Type : Policier, SF
Titre Original

Synopsis : Une partie de Tokyo est devenue une zone de non-droit. Pour remettre de l’ordre dans ces quartiers, une brigade spéciale est chargée d’intervenir : l’unité 8 de la 5e section de la sécurité intérieure, issue de la 3e division d’assaut mobile ! Surnommée « la Huitième », elle intervient dans un exosquelette lui permettant d’agir, en théorie, en toute sécurité. Notre histoire commence lorsque l’inspecteur Asami Kazari est affectée à l’unité afin d’évaluer les performances de la machine…

On suit ici les aventures de cette unité spéciale de la police spécialisée dans la neutralisation d’exosquelette en les utilisant elle-même. De ce point de vue on retrouve un peu de concept de la célèbre série Patlabor où une unité de police utilisait des méchas pour neutraliser d’autres méchas hors-la-loi.
Pour le moment on a surtout affaire à une équipe de bras cassés qui sont certes efficaces, mais tendent à engendrer pas mal de dégâts collatéraux. Reste à voir si l’intrigue sera à la hauteur, le réalisateur officiant ici étant celui de Code Geass et le titre étant original il est difficile de prévoir dès maintenant si le titre sera bon ou mauvais d’autant que 24 épisodes sont au programmes.

Pronostic : Un bon anime policier à la réalisation passable et un peu long à démarrer ?

Erased

Diffuseur : Wakanim
Studio : A-1 Pictures
Type : Seinen
Adaptation Manga

Synopsis : Mangaka raté et livreur de pizza par dépit, Satoru Fujinuma possède sans pouvoir l’expliquer la capacité exceptionnelle de pouvoir agir sur le temps. A chaque fois qu’un incident croise sa route, il se retrouve projeté quelques instants dans le passé, implicitement afin d’empêcher que l’inévitable ne se produise. D’un naturel effacé et peu sûr de lui, c’est avec une attitude résignée qu’il aborde son quotidien et son pouvoir qu’il vit comme une malédiction. De rencontres perturbantes en événements dramatiques, Satoru va replonger de plus en plus loin vers une enfance traumatisante qu’il avait fait le choix d’éloigner de sa mémoire …

J’avais entendu du bien du manga à sa sortie et aujourd’hui je comprends pourquoi. Le héros, un type effacé et discret malgré son pouvoir hors du commun va se retrouvé confronté à un drame lié à son passé et le choc subit va l’y propulser à nouveau. Sera-t-il cette fois capable de stopper les évènements dramatiques survenus à l’époque malgré la contrainte de son âge ? Franchement c’est un des meilleurs, si ce n’est le meilleur début de la saison.

Pronostic : Sera dans le top 3 en fin de saison et peut-être même en première place.

Dagashi Kashi

Diffuseur : ADN (en différé)
Studio : Feel
Type : Comédie
Adaptation Manga

Synopsis : L’histoire nous plonge dans le quotidien de Kokonotsu, un jeune adolescent qui, malgré l’insistance de son père, ne veut pas reprendre l’entreprise familiale : Un magasin de bonbons à la campagne. Un jour, une fille nommée Hotaru adoratrice de bonbons déboule dans le magasin. Dès lors, elle ne cessera de revenir pour convaincre notre héros de reprendre l’entreprise familiale.

Un titre complètement barré tournant autour des friandises japonaises. Cet anime ne brillera pas par son histoire mais par ses situations loufoques et autres gags et pour le moment je trouve que c’est plutôt réussi.

Pronostic : Un bon moment de détente hebdomadaire

Dimension W

Diffuseur : Wakanim
Studio : 3Hz
Type : Science-Fiction
Adaptation Manga

Synopsis : 2072. L’humanité a enfin trouvé la solution à tous les problèmes d’approvisionnement en énergie. Les coils, des bobines électromagnétiques qui fournissent des ressources inépuisables, ont relégué batteries et autres câbles au rang d’antiquités. Kyoma Mabuchi, lui, a tourné le dos à cette technologie révolutionnaire. Amoureux des bonnes vieilles voitures à essence, il préfère passer son temps à bricoler ses bolides. Pour gagner sa vie, ce chasseur de primes d’un genre nouveau s’est spécialisé dans la récupération des coils illégaux, qui, détournés de leur usage de base, peuvent se transformer en armes redoutables… Alors qu’il enquête sur deux petites frappes des bas quartiers, son chemin croise celui de Mira, une mystérieuse prisonnière dont le destin semble intimement lié aux coils. À ses côtés, Kyoma va vite découvrir que cette technologie miraculeuse pourrait bien conduire l’humanité à sa perte…

Un titre avec un gros potentiel, il faut dire que le manga avait déjà très bonne presse à sa sortie. On se retrouve ainsi dans un monde ou la compagnie New Tesla est parvenue à apporter l’énergie illimité à l’humanité pour le bien de tous et en toute sécurité…Mais tout est-il réellement parfait dans ce monde ? Pourquoi l’inventeur de cette source d’énergie a-t-il disparu ? On comprend assez vite en suivant ce héros réfractaire à cette nouvelle technologie que beaucoup de choses restent cachés au sujet de la technologie liée à la dimension W. En quoi Mira va-t-elle contribuer à faire éclater la vérité ?

Pronostic : Un autre candidat sérieux pour un top 5 de la saison

Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie

Diffuseur : Wakanim
Studio : A1-Pictures
Type : Aventure, Héroic-fantasy
Adaptation de light novel

Synopsis : Quand Haruhito se réveille, il est dans l’obscurité. Il ne sait plus où il est, qui il est ni d’où il vient. Autour de lui, des hommes et des femmes qu’il ne connaît pas sont dans le même situation. Ils découvrent alors qu’ils se trouvent dans un monde semblable à un jeu vidéo, appelé «Grimgar». Pour survivre dans ce milieu hostile et comprendre ce qui leur arrive, ils vont devoir faire équipe, coopérer et apprendre de nouvelles compétence.

Ne nous en cachons pas, ce titre fait partie du genre «immersion » type MMRPG dont le succès de Sword Art a provoqué une expansion notable avec des titres comme Log Horizon ou Overlord parmi les plus connus. Néanmoins chaque titre possède (heureusement) sa propre ambiance. Dans le cas de Grimgar les « héros » n’ont aucun souvenir de leur arrivée dans ce monde et on leur impose plus ou moins de devenir des aventuriers et de gagner leur vie en se battant contre des monstres. Le problème c’est qu’une fois leur classe choisies il s’avère que combattre ne se révèle pas si aisé que ça et qu’on est face à une bande de gros noobs des familles bien loin d’un Kirito, d’un Shiroe ou d’un Ainz. L’apprentissage risque d’être raide pour eux. Une chose est sûre pour le moment : si je reste hésitant sur l’histoire, les décors de l’anime ont énormément de cachet.

Pronostic : Là c’est assez chaud de se prononcer…bon je me mouille : ça sera bon mais sans plus car les scénario refusera certains choix osés qui auraient pu rendre le tout mémorable (pure spéculation personnelle).

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!

Diffuseur : /
Studio : Deen
Type : Aventure, Héroic-fantasy
Adaptation de light novel

On a affaire ici au deuxième anime type monde parallèle/aventure/mmorpg de la saison et en plus adapté par le studio Deen qu’on associe assez peu avec qualité. Néanmoins, s’il est compliqué de donner un avis tranché sur la question je n’ai qu’un chose à dire : si ce genre d’anime vous attire ne serait-ce qu’un petit peu il faut absolument regarder le premier épisode, la mise en contexte du monde et du héros est littéralement à se pisser dessus et je m’en voudrais de gâcher la surprise à quelqu’un qui voudrait essayer.
Au stade actuel c’est bien parti pour être une version comique/troll des standards du genre ce qui n’est pas désagréable à première vue.

Pronostic : Si l’anime continue comme ça je sens que je vais adorer.

Nijiiro Days

Diffuseur : ADN
Studio : Reed
Type : Shojo scolaire
Adaptation de manga

Synopsis : Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles ! – Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé. – Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive. – Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire. – Tsuyoshi, l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme. Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

Un titre sans prétention avec des épisodes courts mais loin d’être désagréable. C’est du pur classique mais quand c’est plutôt bien fait le classicisme ne me pose pas de problème.

Pronostic : Dix minutes hebdomadaires de bons sentiments

Phantasy Star Online 2 : The Animation

Diffuseur : ADN
Studio : Telecom Animation Film
Type : Scolaire, MMO
Adaptation de jeu vidéo

Synopsis : L’histoire nous fait découvrir le quotidien d’adolescents en l’an 2027. Notre héros, Itsuki Tachibana fréquente l’école et pensionnat de Seiga Gakuen. Ce lycée mixte a pour but de former ses élèves pour en faire des citoyens modèles mais ces derniers préfèrent se passionner pour un jeu vidéo : Phantasy Star Online 2. Itsuki n’y prêtait pas attention jusqu’au jour où la très populaire présidente du conseil des élèves Rina Izumi l’invite à s’y intéresser.

Honnetement pour le moment je vois pas de raison particulière d’inciter qui que se soit à regarder cet anime, non pas qu’il soit mauvais non plus (ce qui peut être une raison de regarder un anime d’ailleurs), non il est juste incroyablement lisse et plat (pour le moment)

Pronostic : zzzzzzz

Prince of Stride : Alternative

Diffuseur : ADN
Studio : Madhouse
Type : Sport
Adaptation de visual novel

Synopsis : L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Fujiwara Mikoto et Nana Sakurai, deux lycéens en première année à l’école Hônan. Ils sont tous deux membres du club de « stride », cette course urbaine de relais extrême dans laquelle des équipes mixtes composées de 6 membres s’élancent dans les rues de la ville. Leur club ne comptant que deux membres, ils cherchent à tout prix à en recruter pour pouvoir participer à l’une des plus grandes compétitions de stride : « The end of summer », qui accueillent d’autres lycéens à travers le Japon.

Un anime de sport sur le parkour, why not ? Au rendez-vous un anime rythmé et estampillé du sceau de qualité Madhouse et qui met en avant des groupes de beaux garçons probablement pour tenter un réédition du succès de Free ! Ma fois c’est plutôt agréable à suivre.

Pronostic : Un anime qualitatif autour d’un sport pas courant (jeu du mot pourri spotted)

Schwarzesmarken

Diffuseur : Crunchyroll
Studio : Sanzigen
Type : Sport
Adaptation de light novel

Synopsis : L’humanité est menacée depuis qu’une forme extraterrestre nommée BETA est venue coloniser la planète Terre. Pour la combattre, on a créé les TSF (Tactical Surface Fighters), des unités de combats dotées d’armures mobiles et d’une puissance de feu adaptée à l’ennemi. Nous sommes en l’an 1983. Schwarzes Marken est le nom de la 666e unité de l’armée est-allemande. On lui confie des missions particulières, dont la priorité est la plus haute et les objectifs souvent officieux. Voilà pourquoi ses membres doivent exclusivement se consacrer à leur tâche, ignorant parfois les appels à l’aide d’unités alliées…

Un anime de mécha dans l’univers de la série de visual-novel Muv-Luv (univers qui a déjà reçu une adaptation avec Muv-Luv : Total Eclipse). On se retrouve ici avec un univers bien craqué avec une invasion extraterrestre en pleine guerre froide où les belligérants possèdent des méchas. Pour bien faire l’action se déroule dans le Pacte de Varsovie et plus précisément en RDA. Au programme lutte à tous les étages : repousser les extraterrestres en collaborant plus ou moins avec le camp de l’ouest mais si possible en affaiblissant celui-là, mais aussi se tenir à distance de la toute puissante Stasi, la police militaire d’état traquant impitoyablement tous ceux soupçonnés d’avoir des idées contraires au régime. Vous l’avez compris : c’est un beau bordel qui entoure l’escadron 666 de la RDA et on se demande au final qui des monstres où des humains sont les pires des fois…

Pronostic : Un bon anime de mécha bien cruel.

Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu

Diffuseur : ADN
Studio : Projet n°9
Type : Scolaire
Adaptation de visual novel

Une bande de lycéen qui se forme autour d’une beauté froide qui veut absolument faire un jeu de drague : c’est pas le plot le plus original de la saison c’est sûr. Pour l’instant j’ai pas grand-chose à en dire ce qui n’est pas bon signe, on aura droit probablement à quelques blagues salaces, quelques intrigues amoureuses et autres situation convenues. Le design des personnage est assez sympathique mais bref c’est pas la folie à première vue.

Pronostic : 8 sur l’échelle de l’ennui.

Les suites :

Shirayuki aux cheveux rouges s2

Diffuseur : ADN
Studio : Bones
Type : Shojo fantastique
Adaptation de manga

La suite de la saison un dans j’ai déjà parlé précédemment. http://www.kalidors.com/2015/07/22/2830/

On suit toujours ici la romance entre Shirayuki et le prince Zen, du bon shojo bien adapté et plutôt joli mélangé aux contraintes de la monarchie. Réfractaires aux bons sentiments s’abstenir.

Assassination Classroom s2

Diffuseur : ADN
Studio : Lerche
Type : Shonen comique
Adaptation de manga

Synopsis : L’histoire, pour le moins insolite, se déroule au collège Kunugigaoka. Koro Sensei est une étrange créature munie de tentacules et d’une tête ronde et jaune, capable de se déplacer à Mach 20 et doté d’une force phénoménale. Ce professeur hors du commun enseigne à la classe 3-E (E comme « End ») avec le but assumé de détruire la Terre en mars prochain. Ses élèves, un ramassis de cancres ayant pour particularité d’être des assassins en herbe, vont donc tenter d’assassiner leur professeur à temps pour sauver la planète. Alors, êtes-vous prêts à suivre leur année scolaire très intense ?

La suite directe de la première saison, les élèves de Koro-sensei parviendront-ils enfin à tuer leur professeur et sauver le monde ? Toujours aussi barré et fun, je retrouve là aussi cette série avec plaisir.

Durarara!!x2 Ketsu

Diffuseur : Wakanim
Studio : Shuka
Type : Surnaturel
Adaptation de light novel

La troisième partie de la saison 2 de Durarara déjà evoquée ici http://www.kalidors.com/2015/02/05/mon-top-5-anime-hiver-2015/

La suite et fin de cette longue seconde saison de la vie déjantée du Ikebukuro de Durarara. En quelques mots : toujours plus de personnages et toujours plus de merdier ambulant autour des personnages principaux. Trafic d’êtres surnaturels, complots d’Izaya et guerre des gangs au programme, que la fête continue.

Gate s2

Diffuseur : Wakanim
Studio : A1-Pictures
Type : Militaire/Héroic-fantasy
Adaptation de light novel

La suite de Gate http://www.kalidors.com/2015/07/22/2830/

On reprend là où on s’était arrêté, le Japon tente avec l’aide de la princesse impériale de négocier une paix durable avec cet état médiéval qui avait déclenché les hostilités au début de la saison 1 lors de l’ouverture de la porte. Néanmoins tout le monde n’est pas de cet avis et tout ne va pas se dérouler selon le plan prévu. Des accrochages vont rapidement se produire bien que la Japon semble disposer d’une puissance incontestable pour les habitants du monde au-delà de la Gate. On retrouve avec plaisir cet univers atypique où les dragons et les chasseurs de combat peuvent se partager le ciel et où les boucliers et autre arcs paraissent bien désuets face à des grenades, tank et autres fusil automatiques.

Je continue de la saison précédente http://www.kalidors.com/2015/10/20/3094/

Haikyuu s2 (Wakanim) : Toujours aussi prenant pour peu qu’on aime les animes sportifs
Heavy Object (ADN) : Des situations oscillant entre la comédie un peu grasse et intrigues géopolitiques sérieuses, on aime ou on deteste 🙂
Gundam IBO (Wakanim, Crunchyroll, Daisuki) : Le meilleur mécha du moment et un très bon anime en général
Utawarerumono (/) : On est sorti de la période tranche de vie pour passer à la BASTON !
Lupin III ( Wakanim) : L’excellente nouvelle itération du célèbre voleur de sa bande.

Quand on fait le bilan pour le moment je suis 20 animes dont 8 chez Wakanim, 8 chez ADN et deux chez Crunchyroll. Autant la saison dernière j’ai trouvé que le line-up ADN était le plus percutant, autant cette saison d’un point de vue personnel c’est Wakanim qui gagne haut la main.

Publicités