Pour cette nouvelle saison d’animation, je change mon format pour ne plus me limiter qu’à cinq série mais je vais rapidement passer en revue tout ce que je regarde. Du coup désolé pour le pavé  :mrgreen:

  • Les nouveautés :

Comet Lucifer :

Licence : Wakanim

Synopsis : « On trouve en creusant le sol de la planète Gift de précieux cristaux appelés «Giftdium». Un jeune homme nommé Sôgo vit à Garden Indigo, une ville minière prospère. Sa passion est la collecte des cristaux rares. Un jour, il est pris dans une émeute causée par ses camarades de classe et se perd jusqu’à finalement découvrir des ruines et un lac souterrain. Il fait alors la rencontre d’une mystérieuse fille aux cheveux bleu et aux yeux rouge qui fixe son regard. De cette rencontre vont découler de grandes aventures improbables … »

Trailer et OP :


Type : SF/Fantastique

Avis : Difficile d’avoir un avis tranché sur cet anime pour le moment, j’ai bien apprécié le démarrage avec la découverte de Felia dans le profondeurs et les sous-entendus impliquant sa recherche par des militaires mais les deux derniers épisodes m’ont paru assez génériques.

Pronostic : Sympathique mais sans plus

Concrete Revolution :

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Qu’arriverait-il si tous les genres de super héros devaient s’affronter dans un même univers ? Titans, magiciennes d’un monde inconnu, fantômes, créatures de l’espace, gobelins, fées de cités perdues, ou encore cyborgs créés par des scientifiques fous, tous ces super-humains sont devenus monnaie courante dans l’univers parallèle rétro-futuriste de Concrete Revolutio. Pour réguler les débordements occasionnés par ces affrontements entre super-humains et super-vilains, le gouvernement Japonais a créé un « bureau des Super-humains », et a missionné ses employés pour enquêter sur ces excès. Le héros, Jîro Hitoyoshi, en fait partie. Ses missions vont l’amener à rencontrer toutes sortes de super-humains et si possible de les engager pour leurs pouvoirs. »

Trailer et OP :


Type : Fantastique

Avis : Après le flamboyant et barré Kekkai Sensen (Blood Blockade Battlefront), le studio Bones nous remet le couvert pour une série perchée, dynamique et complexe opposant toutes sortes d’entité fantastiques ou futuristes. La patte artistique particulière du titre lui donne de plus un cachet assez unique. La narration se déroulant sur plusieurs périodes temporelles il est fortement conseillé de rester concentré durant le visionnage.

Pronostic : Candidat au podium de fin de saison

Heavy Object

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Au final, la guerre n’a pas disparu. Alors même que les habitants de la planète Terre ont fait évoluer leur technologie au point de leur permettre de bâtir des colonies sur la lune, les barrières qu’ils avaient érigées dans leurs cœurs sont restées les mêmes. Mais quelque chose a changé malgré tout. Ce changement a touché même ceux pour qui faire couler le sang était une obsession. Les soldats sont devenus une relique du passé et les combats pour s’emparer des territoires de l’autre se décident maintenant au cours de « guerre propres ». A présent, ce sont les « Object » qui décident du cours des conflits. Les Object sont des armes de destruction massive manœuvrés par des pilotes d’élite. Quenser, un étudiant en mécanique, et Heivia, un militaire en cours de formation, croisent la route de Milindia, l’une des pilotes d’exception en charge de manipuler ces puissants armements… »

Trailer et OP :


Type : Mecha, SF

Avis : Après en avoir entendu beaucoup de mal je me suis quand même lancé et…c’est pas si mal que ça au final. Par le biais des trois personnages ont suit l’évolution du concept même de conflit militaire grâce à l’introduction des fameux Object, ce monstrueux méchas de combat détruisant tout sur leur passage. Néanmoins malgré une sorte de crainte religieuse de ces monstres par les militaires, ils n’en restent pas moins de machines pouvant être facilement mises hors de service. En tout cas j’ai bien aimé les trois premiers épisodes qui forment une première partie à eux seuls.

Pronostic : Un bon titre militaire sans prétentions

Mobile Suit Gundam: Iron-Blooded Orphans

Licence : Wakanim, Daisuki, Crunchyroll

Synopsis : « Post Disaster 323, 300 ans après un grand conflit entre la Terre et la colonie de Mars connu sous le nom de « la Guerre des Calamités », la relation entre les deux planètes n’est toujours pas au beau fixe. Kudelia Aina Bernstein, une représentante de la ville martienne Chryse se met en route vers la Terre afin de parler de la volonté d’indépendance de la planète rouge. Elle est escortée durant son voyage par le CSG (Chryse Guard Security), une compagnie privée dans laquelle travaillent Mikazuki Augus et Orga Itsuka. Profitant d’une attaque de Gjallahorn, le despotique mouvement de maintien de la paix Terrien, Orga saisi l’opportunité de se libérer de leurs oppresseurs en déclenchant un coup d’Etat. Mikazuki et Orga se voient donc propulsés dans un nouveau conflit durant lequel ils combattront avec le Gundam Barbatos, Mobile Suit datant de la Guerre alimenté par un réacteur nucléaire. »

Trailer et OP :


Type : Mecha, SF

Avis : Est-il trop tôt pour enfin crier victoire ? Surement, mais tous les espoirs sont permis après les premiers épisodes et après les ratés Gundam AGE et Gundam G No Reconquista. Le début de cette nouvelle série originale est dynamique, sombre et relativement originale. Le résultat technique pour le moment est plutôt bon surtout quand on voit les bouzes qu’on se tape régulièrement en terme de mechas 3D degueulasses. En plus on a un OP by Man With a Mission rien que ça.

Pronostic : Watashi Wa Gundam ! Enfin l’après Gundam 00 (j’ai peur de regretter ce pronostic dans deux mois)

One Punch Man

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Histoire de passer le temps, Saitama est devenu un héros. Trois années d’un entraînement spécial lui ont donné un pouvoir le rendant invincible. Mais il y a un hic. Saitama est devenu si fort qu’un seul coup de poing lui suffit à terrasser chaque adversaire se présentant, aussi puissant soit-il. « Posséder la puissance ultime, c’est relou, en fait… ». Aujourd’hui encore, un nouvel ennemi se dresse devant ce héros blasé qui a perdu sa motivation… et ses cheveux ! Parviendra-t-il à retrouver la patate ? »

Trailer et OP :


Type : Super-héros

Avis : La grosse licence de la saison, un véritable carton au Japon au niveau manga et qui rencontre visiblement de très fortes audiences télé. Titre comique de super-héros et même si c’est pas mon type d’anime favori je dois avouer que ça en jette pas mal dès le premier épisode. Le travail impeccable du studio Madhouse envoie du pâté et magnifie l’œuvre de base bien loin de la boue que peut servir par exemple Toei sur deux licences bien connues.

Pronostic : Victoire commerciale par KO

Sakurako-san no Ashimoto

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Le jeune lycéen Shôtarô Tatewaki vit paisiblement dans la ville d’Asahikawa à Hokkaidô jusqu’au jour où il croise la route de Sakurako Kujô, une jeune femme passionnée par les ossements. Dès lors, son quotidien sera rempli d’enquêtes étranges, d’ossements et d’aventures, mais Shôtarô est perplexe : Dès qu’une nouvelle affaire d’ossements éclate, Sakurako n’est jamais très loin … »

Trailer et OP :


Type : Enquète

Avis : Une excellente surprise de cette saison, derrière ce synopsis assez banal se trouve un titre à la fois sombre (on parle de cadavres à tous les coups) mais coloré réalisé par le studio Troyca (Aldnoah Zero). Le caractère névrosé de Sakurako est d’ailleurs une attraction à elle toute seule et on ^re,d plaisir à suivre le déroulement de ses investigations.

Pronostic : La minute macabre de la saison, second titre réussi pour Troyca.

The Perfect Insider

Licence : Crunchyroll

Synopsis : Shiki Magata est une femme à l’intelligence si développée qu’elle vit cachée dans un centre de recherches placé sous haute protection et situé sur une île. Malgré toutes ces précautions, elle est retrouvée assassinée. Mais par qui ? Et comment cela a-t-il pu se produire ? Une enquête est menée par le professeur Saikawa et son assistante, Moe Nishinosono. En cherchant la vérité, ils vont percer à jour le secret qui entourait cette scientifique de génie…

Trailer et OP :


Type : Enquète

Avis : Un des titres les plus intriguant de la saison et diffusé au Japon dans la célèbre case Noitamina de Fuji TV (titres aux thématiques originales et/ou décalé). Au point où j’en suis l’intrigue vient de se mettre en place mais le design, le caractère du personnage et l’œuvre de base, tout semble réuni pour nous faire un bon titre. Là où je m’attends à plein de petites enquêtes pour Sakurako, ici on devrait avoir une longue intrigue chiadée.

Pronostic : L’intrigue de la saison.

Utawarerumono: Itsuwari no Kamen

Licence : /

Synopsis : /

Trailer et OP :

Type : Héroic-fantasy

Avis : Un titre injustement non licencié, se déroulant après le premier Utawarerumono (je l’ai pas mis dans les suites car je n’ai pas ressenti le besoin de regarder la s1 pour le moment). J’ai décidé de tester juste à cause du studio à l’œuvre que j’aime beaucoup White Fox : Jormungand, Akame Ga Kill, Stein’s Gate. On est devant ce qui se profile comme un très bon titre d’aventure très propre et mignon.

Pronostic : Le titre cute (et pas culte hein 😉 ) de la saison

Young Black Jack

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Adapté de l’œuvre mythique d’Osamu Tezuka, « Black Jack » nous raconte l’histoire d’Hazama Kurô, un médecin atypique et marginal. Suite à un accident qui l’a défiguré, Hazama a survécu grâce à la greffe de peau d’un de ses amis d’enfance métisse, lui donnant ainsi cet étonnant visage « bicolore ». N’ayant pas de diplôme, Hazama pratique la médecine illégalement mais son talent lui vaut d’être très demandé pour guérir des cas désespérés, ou des maladies étranges, parfois à des prix exorbitants.

« Young Black Jack » est une préquelle de « Black jack » et raconte la jeunesse de notre héros. Cette série aborde ses années à la faculté de médecine, et comment Hazama Kurô est devenu le médecin de génie: « Black Jack ». Adapté du scénario original d’Osamu Tezuka, le manga a été écrit par Yoshiaki Tabata, dessiné par Yugo Okuma et adapté en anime cet octobre par Tezuka Productions. »

Trailer et OP :

Type : Médical

Avis : Un titre à la thématique originale qui se déroule dans le milieu médical à la fin des années soixante. Comme tout bon shonen le héros est complètement cracké et fait des opérations de fou sans avoir son diplôme mais l’ensemble semble être sympathique.

Pronostic : Difficile de tenir sur la longueur je pense.

  • Je continue toujours

Aquarion Logos :

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Kaibuki Akira et son unité représente le dernier espoir de l’humanité. Capables de piloter « Aquarion », ils sont chargés de protéger Tokyo dans laquelle des monstres appelés les MJBK influent négativement le monde réel. »

Trailer et OP :


Type : Mecha, SF

Avis : Que dire…tout est indigent dans ce titre bien en dessous des autres volets de la licence. Design des persos quelconque, histoire bancale, méchas affreux les raison d’éviter cet anime ne manque pas et m’inquiète un peu en prévision du prochain Macross.

Pronostic : Au bûcher !

Ushio To Tora

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Ushio découvre un jour dans son sous-sol le puissant démon mangeur d’hommes, Tora, celui-là même que son ancêtre aurait empalé avec la Lance du Fauve 500 ans auparavant. Bien qu’il n’ait jamais cru les histoires de monstres et de Yôkai que lui racontaient son père, Ushio va être obligé d’admettre que Tora, lui, est bien réel … »

Trailer et OP :


Type : Fantastique

Avis : Un très bon titre à l’ancienne avec un duo comique formé par Ushio et Tora le yokai et qui luttent côte à côte contre les Yokais malfaisant non sans protéger ceux qui sont pacifiques. Réalisé par Mappa, on a affaire à un titre très sympathique et distrayant.

Pronostic : Un excellent remake dynamique

  • Les suites

Haikyuu s2 :

Licence : Wakanim

Synopsis : « Shôyô est un joueur de volley-ball de petite taille. Malgré ce handicap, celui-ci arrive à rivaliser contre ses adversaires grâce à une incroyable détente. Lors de son premier tournoi au collège, il est humilié par Tobio, un joueur prétentieux, mais bourré de talent. Une fois au lycée, il décide de prendre sa revanche. En intégrant l’équipe, il découvre que son rival va devenir son coéquipier. C’est ainsi qu’est né un des duos les plus prodigieux du volley-ball. »

Trailer et OP :

Type : Sport

Avis : La suite de ce qui reste pour moi la meilleure série sportive de ces dernières années. La saison un était virevoltante, pleine de vie et ne trainait pas en longueur comme d’autres séries de sport peuvent le faire. Le duo Shoya/Kageyama est toujours aussi bien entouré et de nouveaux personnages attachants font leur arrivée. En plus depuis avant-hier soir on est champion d’Europe de volley !

Pronostic : Si le sport ne vous rebute pas, foncez c’est du tout bon.

K : Return of Kings

Licence : Anime Digital Network

Synopsis : « Des factions s’affrontant à l’aide de pouvoirs psychiques ont consolidé leur emprise sur les hautes sphères du Japon. Au nombre de sept, ces clans sont chacun guidés par un leader charismatique et ultra puissant baptisé « Roi ». Longtemps déchiré par ces guerres claniques, le Japon connaît à présent une période de calme. C’est dans cette paix de façade qu’un membre de la HOMRA, le clan rouge, est sauvagement assassiné. La vidéo de sécurité prise sur les lieux du crime accuse Yashiro Isana, un étudiant lambda qui ne semble appartenir à aucun gang. Mikoto Suô, le redoutable Roi rouge, décide de lancer ses hommes à la poursuite du jeune étudiant. Mais Reishi Munakata, le Roi bleu à la tête du « Sceptre 4 », ne compte pas laisser la HOMRA se faire justice en toute impunité… Mais qui est donc Yashiro Isana, l’homme sur le point de faire voler la paix en éclats ? »

Trailer et OP :


Type : Fantastique

Avis : La suite directe de la série K et du film K : Missing Kings. Un titre un peu mou mais à l’ambiance graphique et colorée (une caractéristique du studio Gohand je trouve) et aux personnages hauts en couleur (il faut dire que c’est le thème de l’anime). Je continue de suivre la série avec plaisir même si je n’ai toujours aucune idée d’où on va au final.

Pronostic : Distrayant sans être indispensable

Owari No Seraph : Nagoya Kessen-hen

Licence : Wakanim

Synopsis : « Suite à l’éradication de tous les adultes par un virus, des vampires apparaissent sur Terre pour contrôler les enfants survivants, les considérant comme du bétail. Yuichiro Hyakuya survécut auprès des autres orphelins en donnant son sang aux vampires, jusqu’à son évasion il y a 4 ans. Depuis, il est devenu un membre de la Moon Demon Company, une unité de l’armée japonaise, dans le but de chasser les vampires responsables de la mort de sa famille. »

Trailer et OP :

Type : Fantastique, Vampire

Avis : La suite des aventures de Hyakuya dans la guerre opposant les vampires à l’armée démoniaque du Japon. Dès le début de la saison les dissensions font surface dans les deux camps augurant de sombres trahisons. Pour le moment le studio Wit semble avoir rectifié le tir techniquement et ce début de saison 2 m’est plus plaisant que la saison 1 pour le moment. Un titre shonen qui reste agréable si on n’est pas allergique aux vampires.

Pronostic : Une bonne rédemption par rapport à la précédente saison ?

Soukyuu no Fafner : Dead Agressor – Exodus

Licence : Viewster

Synopsis : « L’histoire de la saga Fafner nous entraîne dans le quotidien des habitants de l’île Tatsumiyajima. Secrètement cette région est le dernier rempart contre les Festum, un ennemi hostile et incompréhensible. Au centre de tout cela, la lutte pour l’existence de l’humanité, grâce au mecha Fafner, piloté par le jeune Kazuki. L’histoire de Fafner Exodus se déroule 2 ans et demi après le film animation de 2010 (Fafner Dead Aggressor: Heaven and Earth). » (Anime-Ultime)

Trailer et OP :

Type : Mecha, SF

Avis : La guerre pour la surive de l’humanité continue et les membres de l’île Tatsumiyajima s’impliquent désormais pour assister des gens à l’extérieur. Loin de se clarifier, la situation de lutte se complexifie avec des conflits entre factions de survivants et la prise de conscience des humains de la non-uniformité de leurs envahisseurs. Un bon titre de mécha pour ceux qui aiment ça avec un bon travail technique de Xebec je trouve.

Pronostic : Continuera de rester dans l’anonymat jusqu’à la fin

Publicités