berAujourd’hui du très très lourd. Fini de faire de la dentelle : retour sur un des seinens les plus connus, qui dure depuis 26 ans et dont plus de 35 millions de tomes ont été écoulés dans le monde.

Berserk c’est donc l’œuvre majeure du dessinateur et scénariste Kentaro Miura, manga de Dark Fantasy dont la publication a débutée en 1989 et autant prévenir tout de suite c’est une série très violente et très sombre à ne pas mettre entre toutes les mains. L’histoire se déroule dans un cadre médiéval fantastique avec une technologie équivalente à la fin du moyen-âge : le château sont légions et le gros des forces se battent avec des armes blanches et des armures même si les armes à feu rudimentaires sont présentes.
Je vais maintenant spoil salement une grande partie de la trame principale.

téléchargement
L’histoire suit tout du long les aventures de Guts qui se trouve être un Berserker, lorsque la rage l’envahit il devient prodigieusement fort et résistant mettant sa vie en danger régulièrement.

Alors que la guerre fait rage depuis des décennies entre le royaume de Midland et celui de Tudor, une troupe de mercenaire emmené par un homme nommé Gambino trouve un bébé sous le cadavre d’une femme. Le compagne de Gambino, Sys, venant de perdre son enfant nouveau-né, elle le recueille mais elle décède assez rapidement à cause de la peste laissant l’enfant à la charge de Gambino qui va alors l’élever pour l’exploiter en en faisant lui aussi un mercenaire.

Telle est l’enfance de Guts et le début de l’arc dit de « l’Age d’Or » commence ici avec les premiers combats de Guts aux côtés de Gambino. Rapidement le garçon se montre de plus en plus efficace et fait preuve d’une grande force physique. Mais Gambino devenu infirme déteste encore plus le garçon qu’il juge responsable de ces malheurs et Guts et lui finissent par s’affronter alors qu’il vient de le vendre. Le garçon vainqueur fini par s’échapper blessé et pourchassé par les autres mercenaires.

69930475
C’est là qu’il fait la rencontre le plus importante de sa vie avec la troupe du Faucon,be une autre troupe mercenaire regroupée autour d’un jeune homme aux cheveux blancs nommé Griffith. Tacticien et bretteur d’exception, ce dernier va alors tout faire pour recruter Guts percevant sa force. Une fois intégré à la troupe il va rapidement en devenir un élément clé aux côté de Casca, Judo, Rickert, Gaston et Pippin. Volant de victoire en victoire la troupe du faucon retourne progressivement la guerre tout en gagnant de l’influence en Midland. Finalement emmené par la force de Guts et sa grande épée il parviennent à mettre fin à la guerre en capturant une des principale places fortes de l’ennemis : la forteresse de Doldrey. Jusqu’ici l’histoire suit un cours classique et seule la présence du guerrier démoniaque Zodd l’Immortel dans l’armée de Tudor et qu’ils vont affronter au péril de leur vie trahit la présence de démons en ce monde…

4087583-0934924515-20130
A cet instant Griffith est plus proche que jamais de son ambition d’accéder au pouvoir : il est proche de la princesse de Midland, le roi vient de l’anoblir et sa troupe de mercenaire est devenue une troupe respectée et respectable. Mais le départ de Guts va le déstabiliser et il va commettre une faute que le roi ne lui pardonnera pas. Capturé et déchu, Griffith le Faucon est jeté au plus profond des oubliettes du château pendant que la troupe du faucon est pourchassée et menacée de destruction par l’armée du Midland malgré les efforts de Casca. Le retour de Guts va leur permettre de sauver le Faucon de sa geôle, mais celui-ci est alors brisé et l’artefact qu’il portait alors au cou va s’activer. La Béhelit est en fait un œuf surnaturel qui est offerte à des personnes à l’ambition démesurée et qui s’active lors de leur chute, est offert alors à Griffith le choix de renaitre en tant que God Hand, sorte de démon suprême engendrés par les Béhélits Rouge et qui domine les autres démons et les apôtres (humain devenus démons par la biais d’une Béhelit grise. Le prix à payer pour Griffith est d’accepter de sacrifier toute la troupe du faucon ce qu’il acceptera et ainsi il deviendra Femto le cinquième God Hand. Au prix d’un effort surhumain et aidé par le mystérieux Skullknight, Guts parvient à échapper au sacrifice avec Casca non sans perde un œil et un bras dans l’affaire. De plus la jeune femme a perdu l’esprit suites aux horreurs subies et ils portent tous les deux une marque qui attire tous les démons environnant.berserk-1592947
Commence alors la terrible vendetta de Guts contre les apôtres et les God Hand, armé de sa haine, de sa grande épée et de nombreux gadgets il va alors détruire tous les démons qu’il croise avant de se faire de nouveaux compagnons. Dans le même temps la situation dégénère, l’empire Kushan et ses serviteurs démoniaques envahissent le Midland, la Papauté lance une grande vague d’inquisition et de croisade et une seconde troupe du faucon renaît.

01berserk
La saga de Guts le Berserk est donc une succession de combats, d’horreurs et de trahisons même s’il tente toujours de protéger les faibles quand il en a la possibilité. Complexe et tentaculaire de par le nombre de ses personnages, le principal défaut de Berserk est sa lenteur (tant dans les tomes même à cause des nombreux combats hyper-détaillé mais long du coup que par sa faible vitesse de parution). Quand on sait que l’auteur a été fortement inspiré par une autre œuvre tentaculaire dont j’ai déjà parlé, en l’occurrence Guin Saga, on comprend mieux cette complexité.bers
D’un point de vue graphique, la patte de Kentaro Miura est assez unique, pour ma part je n’ai rien lu d’autre s’en approchant et là encore on comprend la lenteur de réalisation : les planches sont très souvent hyper détaillées avec un grand nombre de personnages ou monstres sur une même planche. La succession de ces planches donne vie à la puissance même du héros se frayant un chemin dans des masses de plus en plus compactes avec son épée. De plus si le manga est souvent constitué de traits noirs sur fond blanc, ici sur les planches on a tellement de traits noir qu’on se demande s’il n’aurait pas été plus rapide de dessiner en blanc sur fond noir. Cette surabondance de noir sert parfaitement l’ambiance du titre même si en conséquence le travail demandé pour chaque planche doit être assez colossal (des titres que je lis, je pense que d’un point de vue travail graphique Berserk est le plus élaboré avec Bride Stories).
Il y aurait tellement de choses à dire sur cette saga qui comporte désormais 37 tomes en France édités par Glénât que je sais que nombre de ceux qui connaissent l’œuvre auront des choses à me reprocher sur ma façon de la présenter.


A noter que deux adaptation animées ont été réalisées sur la première partie de l’histoire ( celle dite de l’Age d’Or, centrée sur l’ascension de la troupe du Faucon puis sa chute). La première, produite par le studio OLM, est sortie sous forme de série en 1997 et reste de très bonne facture encore aujourd’hui à mes yeux.

La seconde est sortie sous forme de trois films en 2012,2013 ; cette nouvelle version produite par la studio 4°C est intéressante même si plus inégale techniquement je trouve avec une utilisation pas toujours habile de la 3D à mes yeux.

Les deux versions animes sont éditées en France chez Dybex et à ce jour aucune adaptation n’a été faite sur la suite des aventures de Guts, Griffith et Casca (soit plus de la moitié des tomes publiés).

Et pour finir sur cette série gore, quoi de plus normal que de conclure sur un : Bon Appétit bien sûr !

Publicités