Aujourd’hui parlons d’une série de jeu crée par le studio français basé à Paris : Amplitude Studio. Formé à la base par des anciens de chez Ubisoft, le studio crée en 2011 a lancé depuis trois jeux que je possède et que je vais détailler : Endless Space, Endless Legend et Dungeon of the Endless. Malgré leur statut de studio indépendant, les ventes sont plutôt bonnes pour ces différents jeux, puisque si on s’intéresse au nombre de possesseur sur Steam on voit que Endless Space est à plus de 900 000 copies et Endless Legend 500 000.

Commençons donc par le premier et mon preferé : Endless Space (4 Juillet 2012)

Endless Space est un jeu de type 4x (pour exploration, expansion, exploitation et extermination, genre dont le représentant le plus connu reste Civilization) au tour par tour se déroulant dans un cadre spatial comme le titre l’annonce si bien. Comme toujours dans ce type de jeu, le but est de prendre le contrôle d’une race habitant une planète de départ et de la faire rayonner sur la galaxie. Pour ce faire comme tout bon 4x plusieurs chemins sont possibles outre la simple force brute et chaque peuple aura ainsi ses forces et faiblesse l’orientant ainsi plus vers un type de victoire que vers une autre. Les différents types de victoires sont ainsi :
– Expansion : Posséder 75% des systèmes solaires de la galaxie
– Science : Découvrir la dernière technologie de l’arbre de recherche avant les autres
– Economie : Atteindre une certaine valeur de revenu en Brume (argent du jeu)
– Diplomatie : Atteindre une certaine valeur de score diplomatique
– Suprématie : Posséder les planètes mères de toutes les races
– Merveille : Construire 5 merveilles des Endless
– Score (type de victoire par défaut si aucune autre condition n’est remplie dans le temps imparti)

2012-11-09_00002

Quel est donc le déroulement d’une partie ? Pour commencer on choisit donc sa race parmi les différentes disponibles :
– Les Amoebas : Peuple venant d’une planète océan et possédant un physique fragile. Plutôt amicaux envers les autres factions ils sont plutôt orientés pour une victoire diplomatique ou militaire.
– Les Automatons : Démarrant depuis une planète de type jungle, les automatons comme leur nom le laisse entendre est une race mécanique crée par la race éteinte des Reyans. Plutôt pacifiques ils ont des facilités à atteindre la victoire économique ou diplomatique.
– Les Cravers : Commence sur une planète aride, cette faction est par essence la plus agressive de toutes. En effet cette race insectoïde ruine les planètes qu’elle acquiert les unes après les autres et ne peut signer de paix ce qui la destine à la victoire militaire.
– Les Harmonys : Peuple minéral introduit dans une extension du jeu, leur caractéristique est de ne pas utiliser le Brume (l’argent) et donc de ne reposer que sur les trois autres ressources (nourriture, science et production industrielle), en échange il n’y a pas de notion d’approbation du peuple ce qui la rend très efficace pour une expansion rapide à travers la galaxie. Plutôt neutres ils vont chercher la victoire par merveille (ou tout écraser par le nombre).
– Les Hisshos : Venant d’une jungle, ce peuple d’origine aviaire se distingue par de nombreux bonus militaire qui en font une faction belliqueuse cherchant la victoire militaire le plus souvent.
– Les Horatios : nation crée par clonage par une seule personne venue de l’Empire à l’aide de la technologie des Endless, elle commence sur une planète aride et se démarque par des fort bonus de population. Plutôt neutre, elle va viser par une expansion rapide et intensive une victoire par merveille par exemple à l’instar des Harmonys.
– Les Pilgrims : dissidents de l’United Empire, aidés par les Sophons ils purent s’émanciper et créer leur propre civilisation. Démarrant sur une planète de type jungle ils sont plutôt pacifique et visent plutôt les victoires diplomatiques ou militaire.
– Les Sheredyn : Autre faction issus de l’armée de l’United Empire, démarrant sur une planète de type Terre, ils sont eux aussi plutôt belliqueux et cherchent à écraser leurs adversaires sous une victoire militaire.
– Les Sophons : Démarrant sur une planète de type terrien, ce peuple est de loin le meilleur pour les recherches scientifiques même s’il le paye par sa faiblesse dans les combats militaires. Pacifique et amical il va viser la victoire scientifique.
– Les Sowers : Autre faction mécanique, crée par les Endless et plutôt neutres leur planète mère est de type Toundra et ils sont très productifs. Grâce à ça ils cherchent la victoire par merveille ou militaire.
– L’United Empire : Peuple de type humain originaire d’une planète de type Terre. De nature hostile et expansionniste elle va chercher à imposer sa force par la victoire militaire ou économique grâce à sa capacité à s’étendre rapidement.
– Les Vaulters : Peuple errant dans l’espace à la recherche d’une nouvelle planète mère. Ils commencent sur une planète de type Terre et sont neutres. Ils excellent en défense et en sciences ce qui les conduit souvent à la victoire scientifique.
– Il est aussi tout à fait possible de créer une race personnalisée.ME3050098981_2

Une fois sa race choisie et la taille est les caractéristiques de la galaxie choisie on va commencer avec une planète colonisée dans son système de départ ainsi qu’un vaisseau colonial et un vaisseau d’exploration. On peut alors commencer à explorer la galaxie en effectuant des trajets de système en système en suivant les liaisons entre ceux-ci (il est possible de s’en affranchir plus tard avec des technologies). On va alors devoir gérer de nombreux aspects :images
– Sur chaque système solaire, coloniser les planètes en fonction de nos technologies, construire des installations et gérer la répartition de la population en fonction des ressources produite par chaque type de planète (océan, terre, jungle, aride, désert, toundra, arctique, volcanique, astéroïdes, hélium, hydrogène, méthane) et des éventuelles bonus/malus présents.
– Gérer l’expansion globale de son empire notamment en fonction du bonheur du peuple et des revenus en brume.3SJiW
– Développer de nouvelles technologies
– Créer divers modèles de vaisseaux en fonction des modules débloqués et des ennemis rencontrés et sembler des flottes d’assaut ou de défense.
– Négocier avec les autres factions.
– Engager des héros que l’on peut assigner à des flottes ou des planètes pour y obtenir divers bonus.
Les taches ne manquent pas comme souvent de ce type de jeu et plus on gratte et plus en trouve de petites astuces.

Endless-Space-Ship-DesignLe système de création de vaisseaux est particulièrement intéressant. Dans vos recherches vous débloquez divers modules (moteurs, boucliers, canons laser, troupes d’invasions etc). Chaque module possède un cout en production voire en ressources particulières qu’on trouve sur certaines planète au fil du jeu ainsi qu’une taille. De l’autre côté chaque modèle de vaisseau possède un volume fixe, libre à vous de remplir chaque vaisseau comme vous le souhaitez…Votre ennemis utilise un maximum de missiles mais est nul à courte portée ? Pas de problème maximisez les modules de Flak et chargez des canons à projectiles cinétiques et vous voilà parti avec un avantage certain. S’il est possible de créer un grand nombre de vaisseau, le nombre de vaisseau par flotte est limité par votre technologie/race hors les combats ne sont que des duels de flotte ce qui est une donnée à ne pas négliger.

images (1)
Le combats quant à eux se déroulent en trois phase (longue portée, moyenne et courte : chacune plus propice à certaines armes/défenses) et chaque commandant choisit une stratégie pour chaque phase dans un panel. En fonction des stratégies l’issue du combat peut fortement varier. A noter que le rendu des combats est plutôt classieux avec divers mode de caméra disponibles. Pour le reste j’oublie des tas de truc mais la meilleure solution reste d’y jouer.
A noter qu’Amplitude vient d’annoncer au début du mois Endless Space 2 dont on sait encore peu de chose si ce n’est qu’une fois de plus la communauté sera très impliquée et qu’il veulent ajouter une dimension plus poussé quant à la gestion politique interne de votre empire.

Publicités