Get crazy ! Aujourd’hui un pitch tel que seuls les japonais savent en faire. Contexte de base, un lycée pour fille jusque-là circulez on a déjà donné. Point numéro deux, une nouvelle élève plutôt renfermée sur elle suite à un traumatisme passé arrive dans cette nouvelle école et va se faire des amis par le biais de son club, là encore normal…

Sauf que mon gars le club c’est un club de pilotage et de combat de chars d’assauts de la seconde guerre mondiale aménagés pour protéger les membres d’équipage durant les combats. Ah et j’oubliais, le lycée il est sur un fucking porte-avion ! Vous avez bien compris, on va donc assister à une espèce d’inter-lycée opposant des lycéennes aux commandes de Panzers de plusieurs dizaines de tonnes. Du coup on s’attend à quoi ? Pantsuuuu, Boooobs et bim en fait même pas : malgré le pitch si vous cherchez du fan service qui tâche c’est raté, ici on parle tank, on montre et on vit tank.


GUP_OoaraiSmall_9335On suit donc Miho Nishizumi, membre d’une éminente famille de pilote de char qui vient d’être transférée de l’académie Kuromorimine (littéralement Forêt Noire) vers l’académie Oorai qui ne pratique plus les combats de chars afin d’oublier ce qui s’est passé l’année précédente. Elle va parvenir à se faire rapidement deux amies : Hana Isuzu, typiquement la fille de bonne famille et Takebe Saori plus exubérante…mais son passé va vite la rattraper. En effet le lycée est au bord de la faillite et le conseil des élèves ne voit plus qu’une solution pour tenter de le sauver : recréer une équipe de tanks et tenter de gagne le tournoi annuel…mais la tâche est quasiment impossible, il ne reste presque aucun matériel sur le navire et personne n’est réellement formé à cette pratique si particulière…personne sauf Miho. Les membres du conseil vont alors faire le forcing pour convaincre Miho et ses amies de participer à la mise en place de l’équipe et de prendre le rôle de leader de la petite brigade blindée.

Le grand sens tactique de la lycéenne parviendra à créer la surprise dès les premiers combats bien aidé par la règle du jeu qui donne la victoire au premier des deux camps qui élimine le char principal de l’équipe adverse, permettant ainsi de gagner même en infériorité numérique et/ou technique. L’équipe va alors se monter autour d’un matériel aussi hétéroclite que celui des adversaires est homogène :

girls-und-panzer-03-large-06

– Team Anglerfish : Composée de Miho est ses amies pilotant un Panzer IV (modèle robuste et fiable ayant servi durant toute la durée de la guerre) version D, il sera par la suite upgradé en version F2 puis H.
– Team Turtle : Composée des membres du conseil de l’école pilotant un Panzer 38(t), un char tchèque léger très répandu dans l’armée allemande au début du conflit. Il sera plus tard réutilisé en tant que châssis du Jagdpanzer 38t Hetzer, un chasseur de char au profil discret.
– Team Hippo : Réunit les membres du club d’histoire du lycée et utilise un StuG III version F, un châssis de canon automoteur de support d’infanterie reconverti en chasseur de char.
– Team Duck : Composée des membres de l’équipe de volley, pilote un Type 89 I-Go : un char japonais faiblement armé et blindé mais plutôt rapide un peu dans le genre du Pz 38(t) mais en plus massif.
– Team Rabbit : Un groupe de jeunes premières années, opérant un M3-Lee : char moyen américain à double canon prédécesseur du Sherman.
Par la suite viennent s’ajouter :
– Team Mallard : Les membres du conseil de discipline du lycée, aux commandes du char français B1-Bis : char lourd du début de la guerre à double canon, peu pratique à utiliser mais ayant posé de gros problèmes aux blindés allemands durant la compagne de France grâce à son blindage imposant à ce moment-là.
– Team Anteater : Des accros de jeu en ligne, aux commandes d’un Type 3 Chi-Nu, char Japonais de la fin de la guerre nettement plus puissant que le Type 89.
– Team Leopon : Composée des mécaniciens réparant les différents chars de l’équipe, elles sont les seules à pouvoir s’occuper correctement du Tigre (P) dont elles ont la charge tant sa fiabilité est douteuse. Néanmoins il reste de loin le char le plus puissamment blindé et armé du groupe avec ses 20cm d’acier à l’avant et son canon de 88mm. (Pour l’anecdote il s’agit d’un des multiples fails de Porsche à fabrique un char qui fonctionne plus de quelques heures correctement au même titre que le Ferdinand, le Jagdtiger ou la tourelle du Tigre II).

Du côté des adversaires comme je l’ai dit, on retrouve des équipes spécialisées dans une seule nation comme l’école Maginot (qu’on ne voit pas dans l’anime) dont le nom annonce tout de suite du matériel français. On va donc croiser au cours des 12 épisodes et de l’AOV déjà sorti :

GUP_St_GlorianaSmall_124– L’académie Saint-Gloriana, dirigée par le commandant Darjeeling (just lol) et basée à Yokohama. N’utilise que des chars anglais (dans l’anime des Matilda Mk. IV et un Churchill Mk. VII)

– L’académie Saunders, dirigée par le commandant Kay et basée à Nagasaki. N’utilise que des chars américains (ici des M4 Sherman et un GUP_SaundersSmall_7264M4A1 Sherman Firefly)


GUP_AnzioSmall_860– L’académie Anzio (dans l’OAV), dirigée par Anchovy, installée à Tochigi. Utilise du matériel Italien (Carro Veloci CV33, Semoventi 75-18 et Carro Armato P40).
– L’académie Pravda avec Katyusha et Nonna, basée à Hokkaido. Opère sur du matériel soviétique, redoutable d’efficacité, ce sont d’ailleurs les gagnantes de l’année précédentes GUP_PravdaSmall_3053(T34-85, KV-2 et IS-2).
– L’académie Kuromorimine, dirigée par Maho Nishizumi, la sœur de Miho et basé à Kumamoto. L’école a gagné 9 des dix dernière éditions et n’utilise que du matériel allemand de la fin de la guerre : un véritable arsenal démentiel ( Maus, Tigre, Tigre II, Jagdtiger, Jagdpanther, Ferdinand, Panzer III, Panther et GUP_KuromorimineSmall_5224Jagdpanzer IV).

Vous l’aurez compris, rien n’est sérieux dans cet anime, le thème est fou, les personnages caricaturaux et je ne parle pas des écoles : à Anzio on fout rien, on n’a pas d’argent et on mange des Pizza, à Saunders on est décontracté et on mâche du Chewing-gum, à Gloriana on prend le thé, etc…

images (1)
Mais alors pourquoi regarder cet anime ? J’aurais tendance à répondre simplement : parce que c’est fun et justement parce que c’est débile mais sans tomber dans la facilité du fan service. De plus les combats sont bien amenés (bien que pas réalistes du tout comme le reste). Au final on commence et paf on a déjà fini, surtout que la série est courte.
Il est à noter que le succès fut au rendez-vous car la suite sera produite en long-métrage cet automne. Bon après si vous aimez pas les tanks, ça risque d’être compliqué quand même 😉

images (2)

Panzer Vor !

MAJ 09/16 : Le film met en avant l’affrontement entre Oorai et une sélection universitaire mise sur pied par le ministre pour entériner la fin de l’académie. Les anciens adversaires de Miho et ses amies durant la série vont fournir des unités pour le combat et c’est une véritable petite coalition disparate qui va affronter les hordes de Pershings…dans un combat aussi WTF qu’épique du début à la fin. Ce film a été un gros carton aussi bien en terme d’entrées au cinéma qu’en ventes de support physique (plus de 200 000 unités).

Publicités